©Daniele Rousselier

Sarah GensburgerChercheuse en sciences sociales du politique

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en sciences sociales, spécialiste de la mémoire et membre de l’Institut des sciences sociales du Politique1 dont elle est directrice adjointe depuis 2018.

"La mémoire est aujourd’hui un enjeu de société. Sa transmission est considérée comme un outil pour pacifier les sociétés et lutter contre la persistance des stéréotypes. Dès mon doctorat, j’ai cherché à comprendre la genèse et les contours de ces pratiques mémorielles. Depuis, à travers plusieurs enquêtes, j’ai finalement mis en évidence les limites de ces politiques de mémoire. La récente montée des populismes a, malheureusement, confirmé ces analyses, invitant à aller plus avant dans l’imagination de nouvelles façons de rendre le passé présent dans nos sociétés. En 2015, voisine du Bataclan, j’ai proposé une nouvelle forme d’écriture scientifique en rendant compte dans un blog et en temps réel, de mes observations quotidiennes de la mémorialisation du quartier des attentats."

  • 1. CNRS/Université Paris Nanterre/ENS Paris-Saclay

CV

  • 2007 : Prix de thèse de l’Association Française de Science Politique
  • 2010 : Entrée au CNRS – Chargée de recherche à
  • l’Institut des sciences sociales du Politique
  • 2016 : Membre de l’Executive Board de la Memory Studies Association
  • 2017 : French Voices Award pour Mémoire vive. Chroniques d’un quartier. Bataclan 2015-2016
  • 2019 : Lauréate de l’appel PRIME-80 ans du CNRS pour le projet BIM (Building an interdisciplinary science of Memory)