©Léon Phan

Teresa López-LeónChercheuse en physique

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en physique au laboratoire Gulliver1, spécialiste de la matière molle, en particulier des cristaux liquides sous confinement.

"Je garde un souvenir fort de la première fois que j’ai vu la structure tétraédrique dans les coques sphériques de cristal liquide durant mon postdoctorat à l’université de Harvard. Cette structure, prédite par la théorie et jamais observée auparavant, offre des perspectives prometteuses pour la conception de matériaux aux propriétés optiques inédites. Après des mois de travail sans succès, j’avais finalement réussi ! J’observais cette coque, qui, en roulant dans le micro canal, me dévoilait un à un les quatre défauts de la structure tétraédrique. J’ai eu la chance de pouvoir partager l’émotion du moment avec mes collègues du laboratoire. Ma fascination pour les coques de cristal liquide ne faisait que commencer : plonger dans leur univers multicolore me permet d’étudier des problèmes fondamentaux liant la physique, la topologie et la science des matériaux."

  • 1. CNRS/ESPCI Paris

CV

  • 2006 : Doctorat en physique de l’université de Grenade (Biocolloid and fluid physics group) (Espagne)
  • 2007-2011 : Post-doctorats à l’université de Harvard, Georgia Tech (bourse MEC/Fulbright) et à l’université de Montpellier II (Bourse Marie Curie IEF)
  • 2012 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche au laboratoire Gulliver
  • 2013 : ANR Jeune Chercheuse Liquid crystalline superatoms
  • 2018 : Habilitation à diriger des recherches de Sorbonne Université