© Sébastien Maillefert/CIML

Yann KerdilesChercheur en immunologie

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en immunologie, spécialisé dans le domaine des cellules lymphoïdes innées du groupe 1 : les cellules Natural Killer et les ILC1, au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy1.

Quand j’ai rejoint le Centre d'immunologie de Marseille-Luminy en 2009, la description de la molécule NKp46, comme marqueur ‘sélectif’ des cellules NK, ouvrait soudainement la voie à la mise au point d’approches génétiques spécifiques pour les étudier. Indirectement, elle allait également peu de temps après contribuer à la découverte de nouvelles populations de lymphocytes jusque-là insoupçonnées, dont les cellules innées lymphoïdes de type 1. Grâce à ces deux découvertes, un champ de recherche entier s’ouvrait et nous avions de précieux outils pour s’y attaquer. J’ai ainsi pu développer plusieurs modèles afin d’étudier les signaux impliqués dans la régulation de leur développement, et plus récemment de leurs fonctions effectrices, et leurs rôles plus global au sein de réponses immunitaires anti-tumorales et antivirales.

  • 1. Université Aix-Marseille/CNRS/INSERM

CV

  • 2002 : Magistère de biologie cellulaire et biochimie de l’École normale supérieure de Lyon
  • 2006 : Doctorat d’Immuno-virologie de l’École normale supérieur de Lyon (Unité immunité et vaccination2)
  • 2006-2009 : Post-doctorat dans le laboratoire Stephen M. Hedrick à la University of California San Diego (États-Unis)
  • 2009-2011: Post doctorat au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy dans l’équipe d’Éric Vivier
  • 2011 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy
  • 2. Inserm