Une étude préclinique montre que l’hydroxychloroquine n’a pas d’effet antiviral contre le SARS-CoV-2 in vivo

Santé

Les résultats d’une étude sur les effets de l’hydroxychloroquine, associée ou non à l'azithromycine, dans un modèle d’infection expérimentale chez le macaque par le virus SARS-CoV-2, l’agent infectieux responsable de la pandémie de la COVID-19, font l’objet d’une publication dans la revue Nature le 22 juillet 2020. Réunissant des scientifiques du CEA, de l’Inserm, de l’Institut Pasteur, du CNRS, de l’Université de Paris-Saclay, de l’AP-HM, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et Aix-Marseille université, l’étude a été réalisée sous l’égide du consortium multidisciplinaire REACTing.

Contact

Manon Colonna d’istria
Attachée de presse CEA
CNRS - Bureau de Presse