© Artfotosweb

Claire LaulhéEnseignante-chercheuse en physique

Médaille de bronze du CNRS

Maître de conférences à l’université Paris-Saclay et membre de l’équipe CRISTAL au synchrotron SOLEIL1, spécialisée dans l’étude des structures atomiques des solides et de leurs dynamiques photo-induites.

Comme beaucoup de gens avant moi, petite, je me suis demandé pourquoi les roues des voitures semblent parfois tourner à l’envers dans les films. La réponse m’est venue bien des années plus tard, en cours de physique au lycée : la période entre deux prises d’image est légèrement plus courte qu’un multiple de la période de rotation des roues ! La relative simplicité de l’équation qui résumait le phénomène m’a impressionnée, et a instillé en moi le goût pour la physique. Encore bien des années plus tard, en tant que chercheuse, les questions de synchronisation font désormais partie de mon quotidien : laser, source de rayons X et détecteurs doivent jouer une véritable partition afin de capturer l’instant T après excitation laser, à une centaine de femtosecondes près…

CV

  • 2007 : Doctorat en sciences des matériaux de l’Institut national polytechnique de Grenoble (Laboratoire matériaux et génie physique1)
  • 2008-2009 : Post-doctorat dans le groupe Materials structure physics à l’Université du Tōhoku (Japon)
  • 2009-2011 : Post-doctorat au synchrotron SOLEIL
  • Depuis 2011 : Maître de conférences à l’université Paris-Saclay (Paris-Sud) & Synchrotron SOLEIL
  • Février 2017 : Première expérience de diffraction de résolution sub-picoseconde sur la ligne de lumière CRISTAL
  • 1. CNRS/Grenoble INP