©CNRS-délégation Paris-Centre

Claude LoverdoChercheuse en biophysique

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en biophysique au laboratoire Jean Perrin1, modélisatrice de dynamiques de populations bactériennes et virales.

"Les sciences m’ont attirée parce qu’elles permettent de comprendre des phénomènes de la vie de tous les jours ; comme le bleu du ciel par exemple. Je me suis dirigée vers la physique, un domaine à la fois très concret et utilisant des outils souvent considérés comme théoriques que j’appréhende comme de véritables jeux de logique ! Au fil du temps et des rencontres, je me suis rendu compte que le vivant me fascinait et j’ai développé ma recherche à l’interface entre physique et biologie. Dans une expérience in vivo où nos collaborateurs n’ont accès qu’à des mesures partielles de la dynamique de la population bactérienne, nous développons des méthodes pour inférer ce qui a pu se passer, en nous basant sur des principes mécaniques simples et sur l’étude des fluctuations. J’aime ce métier qui offre à la fois une grande autonomie et des interactions avec des collègues passionnés, pour chaque jour en apprendre plus sur le monde qui nous entoure."

  • 1. CNRS/Sorbonne université

CV

  • 2009 : Doctorat en physique à l’université Pierre et Marie Curie, devenue Sorbonne Université (Laboratoire de physique théorique de la matière condensée1)
  • 2010-2013 : Post-doctorat à l’université de Californie, Los Angeles (Département Ecology and evolutionary biology)
  • 2013 : Séjour à l’École polytechnique fédérale de Zürich
  • Depuis 2014 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche au laboratoire Jean Perrin
  • 1. CNRS/Sorbonne université