© Institut Pasteur/François Gardy

Louis LambrechtsChercheur en écologie

Médaille de bronze du CNRS

Spécialiste des relations entre les moustiques et les pathogènes qu’ils transmettent à l’homme et responsable de l’équipe Interactions Virus-Insectes à l’Institut Pasteur de Paris.

C’est au cours de mes nombreux séjours sur le terrain, notamment en Afrique, pendant mon doctorat, que j’ai pris conscience du décalage profond qu’il existe entre la réalité et les modèles d’étude de la transmission vectorielle de pathogènes humains tels que les parasites du paludisme et les arbovirus. Je m’efforce depuis à fusionner la biologie mécanistique expérimentale, souvent réductionniste, avec le réalisme de l’écologie et de la biologie des populations. Cela m’amène à prendre en compte une multitude de facteurs, comme les fluctuations journalières de température ou la diversité bactérienne dans les gîtes larvaires de moustiques, qui sont habituellement absents des expériences de laboratoire.

CV

  • 2006 : Doctorat en écologie de l'université Pierre et Marie Curie (laboratoire de Parasitologie Evolutive1)
  • 2006 : Bourse Marie Curie – Projet Local adaptation and genetic interactions between dengue viruses and their mosquito vectors
  • 2011 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche au sein de l’unité de Génomique évolutive, modélisation et santé2 à l'Institut Pasteur
  • 2013 : Chef d’équipe à l’Institut Pasteur
  • 2013 : Prix Emergence(s) de la Ville de Paris - Projet Mosquito-virus specificity and arboviral emergence
  • 1. CNRS/Université Pierre et Marie Curie
  • 2. Institut Pasteur/CNRS