CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Brevets et licences

Lumière pour la santé : un portefeuille de 67 familles de brevets pour le CNRS

Déjà précurseur, le CNRS confirme son positionnement de leader sur les technologies de rupture et les thématiques à fort potentiel avec ses technologies sur les sources de lumière pour la santé. Il est le deuxième déposant mondial pour les sources supercontinuum pour la santé, et le premier publiant mondial d’articles scientifiques sur les sources supercontinuum en général.

illustration

Laser, supercontinuum, LED … Les sources de lumière pour la santé sont de natures diverses. Leurs applications touchent un nombre de domaines en constante augmentation plus seulementl'ophtalmologie, mais aussi et la chirurgie esthétique. Le diagnostic médical, secteur avec la plus forte croissance, est un marché attendu à hauteur de 2.6 milliards de dollars en 2019.

Les sources de lumière pour la santé constituent un domaine scientifique de valorisation prioritaire pour le CNRS. Il s’inscrit en effet dans les quatorze « Focus transfert »1 définis en 2015 et pour lesquels le CNRS, avec sa filiale de valorisation FIST S.A., identifie les verrous technologiques, évalue les perspectives et favorise les partenariats industriels.

FIST S.A., a récemment mené, dans ce cadre, une étude sur les « sources de lumières pour la santé » selon trois grilles de lecture : technologique, propriété industrielle et marché. L’analyse du portefeuille CNRS de 67 familles de brevets dans le domaine des sources de lumière pour la santé souligne le positionnement stratégique de ses technologies dans ce domaine puisqu’il cible particulièrement les applications diagnostiques dont le marché actuel est en pleine croissance. Les études se sont focalisées sur les sources supercontinuum, identifiées comme prometteuses pour le domaine de la santé : ces sources sont notamment utilisées pour les applications d’imagerie, telles que la tomographie à cohérence optique (OCT) dont les propriétés de cohérence optique étendues à un spectre large en longueur d’onde ont donné lieu à une rupture technologique. Le CNRS confirme sa position de leader dans les thématiques à forts enjeux en étant le deuxième déposant mondial après l’industriel NKT Photonics pour les sources supercontinuum pour la santé, et le premier publiant mondial d’articles scientifiques sur les sources supercontinuum en général.


1 Les « focus transfert » du CNRS, domaines de valorisation focalisés émanant des Axes stratégiques d’innovation du CNRS, correspondent à des axes scientifiques majeurs pour la société et l’économie de demain et pour lesquels le CNRS souhaite se positionner comme l’un des leaders institutionnels :

  • Agents d’imagerie moléculaires ;
  • Mémoires ;
  • Batteries ;
  • Alzheimer ;
  • Valorisation de la biomasse lignocellulosique ;
  • Oncologie : immunothérapie, biomarqueurs, cellules souches tumorales et épigénétique ;
  • Optoélectronique : LED, sources de lumière pour la santé et sources THz ;
  • HIV ;
  • Energie solaire photovoltaïque : organique et couches minces ;
  • Graphène et nanomatériaux 2D ;
  • Big data et sécurité informatique ;
  • Valorisation du CO2 ;
  • Robotique de service ;
  • Cosmétologie et traitement de la peau.

 

 
Contacts :
Caroline Greverie / FIST S.A. / caroline.greverie@fist.fr
Philippe Petit / FIST S.A. / philippe.petit@fist.fr