CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Créations d'entreprise

Cardiawave : soutenir la technologie de traitement non-invasif de la sténose aortique

FIST SA, filiale historique de valorisation du CNRS, entre au capital de Cardiawave pour soutenir une technologie à fort potentiel : un dispositif d'imagerie couplé à une thérapie non invasive destinés à soigner la sténose aortique, un enjeu majeur de santé publique.

illustration

La start-up Cardiawave, issue du CNRS, développe aujourd'hui un dispositif médical révolutionnaire destiné à soigner la sténose aortique, une affection des valves cardiaques touchant 4,9 millions de personnes en Europe. Cette maladie cardiaque se caractérise par le rétrécissement d'une des quatre valves cardiaques. Asymptomatique dans un premier temps, elle se manifeste ensuite par des douleurs thoraciques, des troubles respiratoires et une syncope. La sténose aortique touche 3 à 12% de la population de plus de 65 ans, ce qui en fait l'une des principales causes de mortalité cardiovasculaire dans le monde. La seule réponse thérapeutique actuelle réside dans une chirurgie cardiaque à cœur ouvert ou mini-invasive afin de remplacer la valve aortique par une prothèse. Ces chirurgies engendrent de nombreuses complications (AVC, infections, infarctus) et représentent un coût extrêmement élevé pour la collectivité : plus de 100 000 US$ par patient aux Etats-Unis. Rien qu'en France, les coûts directs et indirects liés aux maladies valvulaires aortiques sont supérieurs à 3,6 milliards d'euros.

La technologie innovante développée par Cardiawave associe un dispositif d'imagerie en temps réel à un outil de thérapie non invasive. Cette alternative à la chirurgie résulte d'une collaboration de plus de cinq années entre l'Institut Langevin (CNRS/Inserm/ESPCI ParisTech), leader mondial en imagerie et thérapie par ultrasons, et l'Hôpital européen Georges Pompidou, spécialisé dans les pathologies valvulaires et l'imagerie cardiaque par ultrasons. Elle s'inscrit dans une tendance profonde de recherche de solution thérapeutique non-invasive, moins risquée, personnalisée et moins coûteuse pour la collectivité, face au vieillissement des populations.

Fondée en octobre 2014 par quatre chercheurs - Mathias Fink1, Mickael Tanter1, Mathieu Pernot1 et Emmanuel Messas2 - et un « serial-entrepreneur » franco-américain spécialisé dans le secteur de la biotechnologie (Eukarÿs, Genclis, Transmedi, Chiasma) - Benjamin Bertrand - Cardiawave est lauréate du concours mondial de l'innovation 2014 et 2015, du concours des entreprises de technologie innovante 2014 et du prix de l'innovation thérapeutique Béatrice Denys 2015.

En décembre dernier, alors que la start-up réalise une levée de fonds de près de 2,5 millions d'euros, FIST SA, la filiale historique de valorisation du CNRS, décide d'entrer à son capital pour soutenir cet ambitieux projet. Cette nouvelle prise de participation dans une start-up issue d'un laboratoire CNRS se fait en partenariat avec les réseaux de « business angels » Badge, Angels santé, Paris Business Angel, Sophia Business Angels et le FCPI Angel Source. L'opération s'inscrit pleinement dans la politique CNRS de soutien aux start-up.

Basé sur un mécanisme de cession de créance qui a désormais fait ses preuves, le modèle de soutien accordé par FIST SA laisse la société libre d'allouer l'ensemble de ses fonds propres au seul développement technologique. Le CNRS parie sur le succès à plus long terme de la société dans son ensemble.

Beaucoup de chemin reste à parcourir avant la mise sur le marché de la technologie révolutionnaire. Le premier dispositif médical Valvosoft sera commercialisé en Europe à l'horizon 2020/2021, après son marquage CE. Le marché visé, de plusieurs milliards d'euros, comprend les hôpitaux, les centres cardiaques et les cliniques privées. Le soutien et les résultats scientifiques obtenus par Cardiawave, qui ambitionne de devenir le leader mondial de la chirurgie non invasive, laissent espérer un vrai succès pour les patients, sans cesse plus nombreux.

Cardiawave est licenciée exclusive du CNRS et de l'INSERM, de la famille de brevet revendiquant la priorité du brevet FR 1255251, déposée en juin 2012 et intitulée « Dispositifs et procédé de focalisation d'impulsions acoustiques », qui cite comme inventeurs Messieurs Pernot, Arnal, Tanter et Fink.

1 Institut Langevin (CNRS/Inserm/ESPCI ParisTech).
2 Laboratoire des explorations ultrasoniques fonctionnelles du service de Médecine vasculaire de l'Hopital Européen Georges Pompidou.

 

Contact :
Jean-René Bailly / FIST SA / T. + 33 1 40 51 90 00 / jean-rene.bailly@fist.fr