CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Brevets et licences

Smart Energy Planning : un outil d’aide à la décision pour évaluer les scénarios de mix énergétique

Les décideurs urbains font face aujourd’hui à une importante pression liée aux enjeux d’économie d’énergie. L’offre foisonnante qui se présente à eux (bâtiments à énergie positive, implantation de voitures électriques…) est difficile à décrypter. Pour les aider dans leur prise de décisions, Alstom Grid (devenu General Electric) et la start-up The CoSMo Company, issue du Laboratoire d'informatique du parallélisme1, ont développé ensemble un outil apportant une vision globale de ces problématiques.

illustration

Le monde de l’énergie se trouve aujourd’hui dans une phase de transition importante : alors que la production d’énergie se décentralise de plus en plus, le rôle des métropoles dans la planification de cette transition se fait plus prégnant. Depuis vingt ans, la demande énergétique des agglomérations n’a cessé de croître. Avec la nécessaire réduction des gaz à effet de serre et le développement des énergies renouvelables, l’introduction de nouveaux moyens de transport doux et l’augmentation de la consommation des citoyens, les villes expriment le besoin d’être accompagnées dans leur réponse énergétique. Face à ces problématiques protéiformes, une approche globale doit être privilégiée.

Présent sur le marché des smart grids, ou réseaux de distribution d’électricité intelligents, Alstom Grid s’est rapproché en juin 2015 de la start-up The Cosmo Company, spécialisée dans la modélisation et la simulation des systèmes complexes. Créée en 2010, cette société est issue du Laboratoire d’informatique et du parallélisme1. L’idée était de co-concevoir une application capable de préciser le mix énergétique et d’aider les collectivités dans leur prise de décision. Ensemble, les deux sociétés ont mis au point l’outil numérique Smart Energy Planning.

Cette application modélise les infrastructures énergétiques urbaines, de manière à les optimiser et à gérer plus intelligemment les pics de consommation énergétique. Elle prend en compte une hétérogénéité de paramètres, interagissant à des échelles de temps et d’espace différentes : alors que certains phénomènes évoluent sur plusieurs années, comme la diffusion de la voiture électrique, d’autres, comme la consommation électrique d’un foyer, varient en quelques minutes. A l’aide d’une interface intuitive, Smart Energy Planning simule des scénarios énergétiques réalistes s’étirant sur plus de vingt ans et fournit des indicateurs clés de performance (émissions de gaz à effet de serre, prix de l’énergie, mix énergétique…). Sans changer leur système d’information (ESRI), les collectivités sont alors en mesure d’évaluer, à court et à long terme, l’impact global de leurs décisions et d’ajuster leurs plans de développement des infrastructures énergétiques urbaines.

Livré en novembre 2015, la première version de l’outil comporte une orientation très terrain. Il se concentre sur un réseau de chaleur multi-énergie diffusé à l’échelle d’une ville de taille moyenne. Des négociations avec plusieurs agglomérations sont actuellement en cours pour implémenter, de façon pilote, l’outil chez l’une ou l’autre d’entre elles. Les prochaines itérations inclueront l’implémentation du réseau électrique, des énergies renouvelables… A terme, près de 350 métropoles dans le monde pourraient recourir à ce type d’outil.

1 Laboratoire d'Informatique du Parallélisme (CNRS/INRIA/Université Claude Bernard/ENS Lyon).

Contact :

Hugues De Bantel / PDG de The Cosmo Company / hdebantel@thecosmocompany.com