CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Partenariats et stratégie

Création du Réseau des entreprises partenaires du CNRS

Le CNRS s’attache à développer ses relations partenariales avec les entreprises. La création du Réseau des entreprises partenaires du CNRS vise à favoriser les échanges et à intensifier le dialogue avec le monde socio-économique.

illustration

Le CNRS multiplie les formes de coopération avec le tissu économique : 146 contrats de copropriété industrielle, 618 contrats de copropriété institutionnelle, 25 accords-cadres avec des sociétés du CAC 40, 50 laboratoires communs, 120 laboratoires impliqués dans les instituts Carnot, 397 dans des pôles de compétitivité et 150 formations dispensées par an aux personnels des entreprises,… Il est également membre fondateur ou actionnaire des 14 SATT et des CVT des 5 alliances thématiques de recherche. Le CNRS dispose par ailleurs d’une filiale de transfert et de valorisation, FIST SA (pour en savoir plus : "Une nouvelle plateforme pour faciliter l'accès aux offres technologiques du CNRS" ; "FIST SA, une filiale du CNRS pour gérer son portefeuille de brevets"), en charge de la gestion de son portefeuille de brevets qui s’élève à 4521 familles de brevets.

Sur le terrain, ce transfert de connaissances s’opère au travers de plusieurs dispositifs. Souvent cité comme référence, le licensing ne constitue en effet qu’un outil parmi beaucoup d’autres. La recherche collaborative, dont la thèse co-encadrée constitue l’outil phare, la consultance et la formation, font également partie de la panoplie. CNRS formation Entreprises a ainsi organisé pour des entreprises 136 sessions en 2012.

Le CNRS est également le premier partenaire européen de recherche pour la création de start-up : il a ainsi contribué à la création de plus de 700 entreprises innovantes depuis le début des années 2000.

Avec le réseau des entreprises partenaires, le CNRS entend aller plus loin, en créant les conditions d’un dialogue renforcé entre le monde de la recherche et le monde économique au plus haut niveau. Lancé à l’occasion du forum du CNRS « Les Fondamentales », le 14 novembre 2013 à la Sorbonne, ce réseau proposera par exemple à ses membres tout au long de l’année des :

  • rencontres ciblées entre les directions scientifiques du CNRS et les directions Recherche et Développement des entreprises,
  • visites de laboratoires,
  • espaces de discussions pour échanger sur les projets scientifiques collaboratifs à développer,
  • rencontres avec des créateurs de start-up issus du CNRS,
  • accès aux formations dispensées par CNRS Formation Entreprises,
  • mises en relation (entre responsables de l’innovation en entreprises membres du club mais aussi vers d’autres réseaux publics ou privés),
  • des rencontres du réseau,
  • lieux d’échanges avec des chercheurs autour de projets industriels,
  • informations sur les réseaux des plateformes technologiques disponibles sur le territoire et à l’étranger,
  • moments d’échanges privilégiés avec les médaillés du CNRS (Or, Innovation, Argent, Bronze et Cristal),
  • informations sur les outils communs du transfert et de la valorisation (SATT ...),
  • des rencontres avec les directeurs des bureaux du CNRS en Europe et à l’étranger.


Sont déjà membres du réseau :

  • Safran : groupe international leader mondial sur les marchés des moteurs d’avion, d’hélicoptère et de fusée ainsi que des équipements aéronautiques, de défense et de sécurité,
  • EADS : leader mondial de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés. Le groupe comprend les entreprises Airbus, Astrium, Cassidian et Eurocopter,
  • Suez Environnement : deuxième groupe mondial dans les domaines de la gestion de l’eau et des déchets. La Lyonnaise des eaux fait partie de ses principales filiales avec Sita (déchets), Dégremont (traitement de l’eau) t le bureau d’études Safege,
  • Air Liquide : leader mondial des gaz utilisés dans les domaines de l’industrie, de la santé et de l’environnement, Le groupe propose des innovations technologiques pour limiter l’émission de polluants ou développer les énergies du futur,
  • LVMH Recherche : filiale du groupe LVMH, chef de file mondial de l’industrie du luxe, LVMH Recherche est un groupe d’intérêt économique qui réunit les maisons Parfums Christian Dior, Guerlain, Parfums Givenchy et Fresh.

 

 
Contact :
Karine Wecker-Blanda / Direction de la communication du CNRS / karine.wecker-blanda@cnrs-dir.fr / T. +33 1 44 96 40 21