CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

À la une

illustration

Le CNRS renforce sa politique de valorisation en créant une Direction générale déléguée à l’innovation

La Direction générale déléguée à l’innovation a pour objectif de renforcer le pilotage et la coordination de l'ensemble des activités du CNRS en matière de valorisation et de transfert. La création de cette nouvelle direction marque l’ambition de l’organisme d’accentuer sa politique de valorisation pour les années à venir.

Brevets et licences haut de page

illustration

L'analyse automatique de lames de microscope pour le dépistage de cancers

Le logiciel de traitement d'images développé au Groupe de recherche en informatique, image, automatisme et instrumentation de Caen1 identifie les cellules cancéreuses parmi les milliers de cellules présentes sur une seule lame de microscope. La start-up Datexim, inspirée par ces travaux lors de ses collaborations avec le laboratoire, a développé et commercialisé son logiciel CytoProcessorTM, en expérimentation au Centre hospitalier public du Cotentin, à Cherbourg.

illustration

Un traitement d'urgence contre la contamination cutanée par un radionucléide

Une équipe de chercheurs de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire et de l'Institut Galien Paris-Sud1 a mis au point une crème lavante qui, en piégeant les atomes d'uranium ou de plutonium, empêche leur diffusion à travers la peau. Ce premier traitement local d'urgence contre une contamination cutanée est commercialisé par le laboratoire pharmaceutique Cevidra.

Start-up haut de page

illustration

Signia Therapeutics identifie des molécules pour contrer les infections respiratoires

La start-up fondée par des chercheurs du Centre international de recherche en infectiologie1 et de l'université Laval (Québec, Canada) a mis au point une méthode innovante de repositionnement de molécules dans de nouvelles applications thérapeutiques. Sa cible : les maladies infectieuses respiratoires.

illustration

Un coprocesseur optique pour l'intelligence artificielle

Fondée par trois chercheurs en physique de l’Institut Langevin1, du Laboratoire de physique statistique2 et du Laboratoire Kastler Brossel3, la start-up LightOn a développé un coprocesseur optique qui accélère l'apprentissage automatique (machine learning). Deux prototypes sont installés dans un data center et testés par des utilisateurs.

Partenariats haut de page

illustration

Optimiser la gestion d'un système d'énergie renouvelable

Le Groupe de recherches sur l’énergétique des milieux ionisés1 et la société Powidian ont mis au point un système de contrôle prédictif qui optimise le fonctionnement d'une station autonome de production et de stockage d'énergies renouvelables.

Instituts Carnot haut de page

illustration

Star accélère la recherche partenariale dans le sport, la santé et le bien-être

Les huit unités de recherche de l'institut Carnot Star1 accompagnent les entreprises dans leur R&D et leur processus d'innovation en visant quatre marchés prioritaires : l'industrie du sport, les objets connectés pour la santé et le bien-être, l'imagerie biomédicale et la nutrition.

Laboratoires communs haut de page

illustration

Accélérer la valorisation des microalgues

Le Laboratoire des sciences de l'environnement marin1 et la société Greensea ont créé le laboratoire commun BioTechAlg, dont l'objectif est d'identifier des molécules actives produites par des microalgues ainsi que leurs conditions de production optimales. Ces molécules entreront dans de nouvelles formulations de produits cosmétiques et agro-alimentaires.

illustration

L'équipe Mélusine développe des procédés membranaires pour le traitement des effluents

Le Laboratoire réactions et génie des procédés1 et EDF R&D ont créé une équipe de recherche commune dont l'objectif est de mettre au point des technologies et des procédés membranaires pour le traitement des effluents liquides dans les centrales électriques du futur.

© CNRS
Directeur de la publication : Antoine Petit
Directrice de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsables éditoriaux : Karine Wecker et Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Rédaction : Thierry Lucas