CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

À la une

illustration

Doubler le budget du programme de prématuration du CNRS

Le programme de prématuration, mis en place par le CNRS depuis cinq ans, vise à faire émerger des projets à fort potentiel d’innovation. Le CNRS, en consacrant deux millions d'euros par an à ce programme, assume le risque d’investir et d’accompagner des projets amont.

Brevets et licences haut de page

illustration

Une technique d'imagerie moléculaire des tissus pour des applications médicales

Grâce à une avancée majeure en microscopie Raman stimulée, des chercheurs de l'Institut Fresnel1 proposent de réaliser en quelques minutes une image des molécules présentes dans un échantillon biologique. En perspective : une nouvelle génération d'instruments hospitaliers pour l'identification des tissus cancéreux.

Start-up haut de page

illustration

Skopai : une plateforme pour qualifier les start-up

Grâce à des outils d'intelligence artificielle développés au Laboratoire d'informatique de Grenoble1, Skopai fournit à ses abonnés une analyse complète des informations disponibles sur internet (technologie, marchés, positionnement concurrentiel...) concernant les start-up qui les intéressent.

illustration

Spinofrin : un procédé de production industrielle de particules submicroniques

Grâce au procédé de submicronisation développé au laboratoire Nanomatériaux pour les systèmes sous sollicitations extrêmes1, Spinofrin propose aux industriels de réduire la taille des particules qu'ils intègrent dans leurs produits, afin d'augmenter leur efficacité globale et leur solubilité. La technologie intéresse les entreprises de la pharmacie, des cosmétiques et de l'agroalimentaire.

Partenariats haut de page

illustration

Vers une détection plus précoce des maladies de la moelle épinière au moyen de l'IRM à ultra-haut champ.

Une équipe du Centre de résonance magnétique biologique et médicale1, en partenariat avec Siemens Healthcare, a montré qu'il était possible d'observer in vivo des sous-structures de la moelle épinière avec une meilleure résolution grâce à un appareil d'IRM à 7 teslas.

Stratégie haut de page

illustration

Une mesure sans contact pour caractériser la tenue mécanique des plantes

La machine de mesure inventée au Laboratoire d'hydrodynamique1 donne la signature vibratoire d'une plante et caractérise ainsi sa tenue au vent ou en période de sécheresse. Des prototypes avancés sont en test dans des laboratoires d'agronomie.

Laboratoires communs haut de page

illustration

Un laboratoire commun pour développer des polymères « verts »

Le laboratoire commun inauguré par L'Oréal R&I et le Laboratoire de chimie des polymères organiques1 va concevoir, par des procédés respectueux de l'environnement, de nouveaux polymères à partir de matières premières biomimétiques et/ou biosourcées.

© CNRS
Directeur de la publication : Antoine Petit
Directrice de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsables éditoriaux : Karine Wecker-Blanda et Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Rédaction : Thierry Lucas