CNRS Innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

À la une

"Numéro spécial" : Les réalisations de valorisation au salon Innovatives SHS

La valorisation de la recherche en sciences humaines et sociales (SHS) a vécu une véritable révolution en une quinzaine d’années. Le troisième salon Innovatives SHS, organisé à Marseille les 17 et 18 mai 2017, l’illustre en présentant 70 stands professionnels. Les chercheurs y exposent les réalisations de leur valorisation, souvent développées grâce à une collaboration fructueuse avec des grands groupes industriels, comme Michelin et les Groupes Avril et PSA, des PME-PMI, comme Éveha et Archean Technologies, des collectivités territoriales (les métropoles de Lyon et de Nantes, la communauté d’agglomération de Montauban) et le monde associatif.

Spécial Innovatives SHS haut de page

Aïoli fait communiquer tous les acteurs du patrimoine culturel

Du conservateur au touriste en passant par l'archéologue sur le terrain, tous pourront partager des informations en annotant des parties d'un objet patrimonial photographié. La plateforme collaborative Aïoli, développée au sein du Laboratoire Modèles et simulations pour l'architecture et le patrimoine1, devrait susciter de nouvelles méthodes de travail dans la communauté du patrimoine culturel.

Des hôpitaux conçus pour le bien-être des patients et des soignants

Une équipe pluridisciplinaire, constituée d'anthropologues, sociologues et architectes, a repensé la conception d'une maternité en collaboration avec le Ministère de la santé du Maroc. Le projet de bâtiment, mené avec le Centre Jacques Berque pour les études en sciences humaines et sociales1, est à la fois fonctionnel et centré sur le bien-être de ses occupants.

La réalité virtuelle pour former les médecins à l'annonce d'un événement grave

Comment apprendre à un patient qu'un incident est survenu pendant son examen ? Ou qu'une erreur médicale a été commise ? Pour se former à cet entretien difficile, les médecins pourraient prochainement bénéficier d'un système de réalité virtuelle simulant l'interaction verbale et non verbale avec le patient, développé par le Laboratoire parole et langage1 et le Laboratoire des sciences de l'information et des systèmes2.

Un dictionnaire en ligne de l'égyptien ancien

VÉgA (vocabulaire de l'égyptien ancien) est un dictionnaire numérique en ligne, mis au point par le laboratoire Archéologie des sociétés méditerranéennes1 et qui sera réactualisé en permanence par les égyptologues du monde entier. Conçu pour les chercheurs et les étudiants, il doit aussi participer à la diffusion du savoir scientifique vers le grand public.

Une plateforme collaborative dynamise l'étude des mouvements

PLAViMoP, base de données partagée de vidéos de mouvements développée par le Centre de recherche sur la cognition et l'apprentissage1 et l’Institut P’ : Recherche et ingénierie en matériaux, mécanique et énergétique2, va faciliter le travail des chercheurs qui étudient les liens entre la perception des mouvements et les fonctions cognitives. Cette plateforme peut aussi devenir un outil pour les spécialistes de la rééducation, les entraîneurs sportifs et les roboticiens.

Un jeu sérieux pour mieux comprendre la propagation des épidémies

Grâce à MicMac, il est désormais possible de tester les conséquences des comportements individuels sur la propagation d'une maladie entre des villes reliées par voie aérienne. Ce jeu sérieux, développé par le laboratoire Géographie-cités1, a pour objectif principal de révéler à chacun l'impact de ses propres choix sur la diffusion d’une épidémie.

Un portail web pour analyser les flux maritimes mondiaux

Mis au point par le laboratoire Géographie-cités1, GeoSeastems visualise l'évolution des routes maritimes suivies par les navires à travers le monde, avec toutes les données associées sur les navires et les ports, de la fin du 19e siècle jusqu'à nos jours. Grâce à ses fonctions d'analyse, il fournit, à la demande, des cartes et des graphiques aux chercheurs et experts en géographie, économie, histoire, démographie. Et devient même un instrument de diffusion des connaissances auprès du grand public.

Un simulateur pour évaluer les politiques publiques de transports et d'urbanisme

Simbad (simulation des mobilités pour une agglomération durable) est un modèle de simulation des interactions entre transports et urbanisme à l'échelle d'une grande ville et de ses espaces périurbains. Mis au point par le Laboratoire aménagement, économie, transport1, il évalue les conséquences environnementales, économiques et sociales des politiques publiques.

© CNRS
Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directeur de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Alexiane Agullo
Rédaction : Véronique Meder