CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Instituts Carnot

Une présence affirmée du CNRS dans les dispositifs Carnot

Thierry Mandon, secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé mercredi 6 juillet 2016 le nom des instituts labellisés Carnot, dans le cadre de l’appel à projet Carnot 3. Le CNRS, présent dans 27 des 38 Instituts Carnot et/ou Tremplins Carnot, confirme son engagement et son implication dans ces structures majeures de la recherche contractuelle en France.

illustration

Le CNRS, à travers 153 laboratoires, est engagé dans 20 des 29 instituts Carnot et dans 7 des 9 Tremplins Carnot labelisés (en gras les structures dans lesquelles le CNRS est partie prenante) :

 

 Les Instituts Carnot :

  • Bioénergies, biomolécules et matériaux biosourcés du carbone renouvelable (3BCAR) : 5 laboratoires CNRS impliqués
  • Bureau de recherches géologiques et minières (B.R.G.M.)
  • Centre technique des industries mécaniques (CETIM)
  • Chimie Balard Cirimat : 4 laboratoires CNRS impliqués
  • Consortium pour l'accélération de l'innovation et de son transfert dans le domaine du lymphome (CALYM) : 8 laboratoires CNRS impliqués
  • Curie Cancer : 9 laboratoires CNRS impliqués
  • Énergie et systèmes de propulsion (E.S.P.) : 4 laboratoires CNRS impliqués
  • Énergies du futur : 10 laboratoires CNRS impliqués
  • France futur élevage
  • IFP Énergies nouvelles (IFPEN Transports énergie)
  • Ingénierie@Lyon (I@L) : 10 laboratoires CNRS impliqués
  • Institut Carnot ARTS : 7 laboratoires CNRS impliqués
  • Institut Carnot Énergie et environnement en Lorraine (ICÉEL) : 8 laboratoires CNRS impliqués
  • Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) : 1 laboratoire CNRS impliqué
  • Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea)
  • Institut public de recherche en sciences du numérique (Inria)
  • Institute for the sustainable engineering of fossil ressources (ISIFoR) : 6 laboratoires CNRS impliqués
  • Laboratoire d'intégration des systèmes et des technologies (LIST) du C.E.A.
  • Laboratoire d¹électronique et de technologie de l¹information (LETI) du C.E.A.
  • Logiciels et systèmes intelligents (LSI) : 8 laboratoires CNRS impliqués
  • Materials Institute Carnot Alsace (MICA) : 4 laboratoires CNRS impliqués
  • Matériaux souples bio-sourcés fonctionnels innovants à haute valeur ajoutée (PolyNat) : 6 laboratoires CNRS impliqués
  • Méthodes innovantes pour l'entreprise et la société (M.I.N.E.S) : 14 laboratoires CNRS impliqués
  • Pasteur
  • Plant2Pro : 6 laboratoires CNRS impliqués
  • Qualiment : 1 laboratoire CNRS impliqué
  • Science et technologie pour les applications de la recherche (STAR) : 6 laboratoires CNRS impliqués
  • Télécom & Société numérique : 3 laboratoires CNRS impliqués
  • Voir et Entendre : 1 laboratoire CNRS impliqué

 Les Tremplins Carnot : 

  • Cognition : 11 laboratoires CNRS impliqués - CNRS coordonnateur
  • Cerema Effi Sciences
  • Durabilité des systèmes agricoles, aquacole et agroalimentaires (DS3A) : 2 laboratoires CNRS impliqués
  • Imagine
  • Innovation Chimie Carnot (I2C) : 4  laboratoires CNRS impliqués
  • Interfaces : 3 laboratoires CNRS impliqués
  • IPGC Microfluidique : 7 laboratoires CNRS impliqués
  • Matériaux et équipements pour la construction durable (MECD) : 3 laboratoires CNRS impliqués
  • SMILES : 2 laboratoires CNRS impliqués

Tous les instituts Carnot existants, qui ont candidaté pour la 3e vague de labellisation et dans lesquels le CNRS était déjà engagé, ont été labellisés. Le CNRS est par ailleurs impliqué dans le seul Institut Carnot nouvellement labellisé, « Plant2Pro ».

Le label Carnot, créé en 2006, est un label d'excellence décerné par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à des établissements de recherche en France pour une période de 5 ans renouvelable. Destiné à favoriser la recherche partenariale publique/privée, à accélérer le passage de la recherche à l'innovation et à accroître le transfert de technologies vers les acteurs économiques, ce dispositif Carnot s'inspire du modèle des Instituts Fraunhofer allemands. Les établissements labellisés, appelés Instituts Carnot, reçoivent des financements (en provenance de l'ANR), calculés en fonction du volume des recettes tirées des contrats de recherche avec leurs partenaires, notamment les entreprises. Les Instituts sont fédérés au sein d'un réseau qui est animé par l'Association des Instituts Carnot.

Dans le cadre de ce troisième appel à projet, une nouvelle catégorie, les "tremplins Carnot",  destinée aux unités de recherche désireuses d’accroître leurs compétences dans la construction de la relation contractuelle avec les entreprises mais n’étant pas encore aguerries dans ce domaine, a été créée avec le soutien du Commissariat général à l'investissement (CGI).

Plus de 40 dossiers de candidature ont été déposés en février 2016 et évaluées1 par un jury indépendant présidé par Christian Lajoux, ancien président de la filiale française de Sanofi, numéro trois mondial de la pharmacie, et président du pôle de compétitivité Médicen. L’évaluation des dossiers de candidature, conduisant soit à une labellisation Institut Carnot, soit à un  « tremplin », a vu la reconduction de 28 Instituts Carnot (sur les 34 existants), la création d’un nouvel Institut Carnot (Plant2pro) et celle de 9 Tremplins Carnot.

Un nouvel appel à candidature Carnot 4 est prévu dans 18 mois.

1 Les critères de cette troisième labellisation Carnot étaient un périmètre bien défini et identifiable pour les entreprises, un engagement fort dans la recherche contractuelle et une gouvernance affirmée.

 

Contacts :

Laurence Musset / Direction de l’innovation et des relations avec les entreprises du CNRS / laurence.musset@cnrs-dir.fr

Karine Wecker-Blanda / Direction de la communication du CNRS / karine.wecker-blanda@cnrs-dir.fr