CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

À la une

Six plateformes technologiques sélectionnées pour accélérer leur ouverture au monde de l’entreprise

Sélectionnées par la Direction générale déléguée à l’innovation du CNRS, six plateformes technologiques de recherche vont bénéficier d'une aide financière et humaine pour favoriser leur valorisation auprès des industriels.

illustration

De nombreuses plateformes technologiques ont été développées au sein des unités de recherche dont le CNRS assure une tutelle. En février 2022, la Direction générale déléguée à l’innovation du CNRS a lancé un appel visant à sélectionner une demi-douzaine de plateformes technologiques de recherche, toutes disciplines confondues, afin d'encourager leur ouverture au monde de l'entreprise.

Six lauréats viennent d'être désignés. Ils vont bénéficier d’une dotation financière pouvant aller jusqu’à 100 000 euros (pour couvrir les dépenses en matière d’équipement, de fonctionnement, et de besoins RH complémentaires), et de l’affectation d’un ingénieur-transfert pris en charge par le CNRS (pour un CDD de 3 ans) pour assurer le développement de leur ouverture aux entreprises.

Les plateformes lauréates, implantées en régions Île-de-France, Occitanie, Bretagne et Rhône-Alpes, répondent à des enjeux de recherche communs avec le monde socio-économique, en lien avec les disciplines variées de la chimie, de la physique, des sciences de l’environnement marin ou encore de l’imagerie biologique et biomédicale.

 

Les plateformes sélectionnées :

- Le réseau de plateformes de France BioImaging 

France BioImaging est une infrastructure nationale de recherche qui donne accès aux dernières innovations en imagerie biologique et biomédicale. Ses services sont utilisés par le monde académique comme par le monde industriel.

Les plateformes de BioImaging,à l'interface entre biologie, physique et chimie, offrent leurs compétences aussi bien aux entreprises qui produisent de l'instrumentation qu'aux entreprises impliquées dans le développement de médicaments, de biomarqueurs à visée diagnostique, ou d'ingrédients actifs dans le domaine des cosmétiques. Elles peuvent également offrir des services de criblage de molécules. France Bio-Imaging est responsable du nœud formation de l'ERIC Euro Bio-Imaging. A ce titre elle a déjà organisé des formations qui sont demandées par le monde industriel et qui représentent une porte d'entrée vers de nouvelles offres de prestations et de collaborations.

- ILMTech , créée par l'Institut lumière matière (ILM)1

L’ILM est un institut interdisciplinaire sur la physique et de la chimie des matériaux, les nano-objets et agrégats, et la spectroscopie moléculaire.

La plateforme ILMTech, qui regroupe des compétences en synthèse et caractérisation, les instruments des équipes de recherche, et des instruments mutualisés. est positionnée sur trois pôles :

  • Élaboration, caractérisation et modélisation de matériaux pour l’énergie ;
  • Optique et photonique ;
  • Santé.

- Les plateformes technologiques de l'Institut de chimie et des matériaux Paris-Est (ICMPE)2

Le laboratoire ICMPE mène des recherches fondamentales et appliquées sur les matériaux pour les structures et l’énergie, les molécules, matériaux et procédés pour l’environnement et le développement durable, et la chimie pour la santé à l’interface avec le vivant.

Le parc instrumental du laboratoire ICMPE est organisé en plateformes technologiques:

  • Chromatographie Analytique et Préparative
  • Spectroscopies
  • Microscopies
  • Frittage Flash
  • Mesure et Analyse de Matériaux
  • Elaboration Métallurgique

Alto, créée par le Laboratoire de physique des 2 infinis Irène Joliot-Curie (IJCLab)3

L’IJCLab est centrée sur le domaine de « la physique des deux infinis » et de leurs applications, avec toute la richesse des thématiques qui constitue cette physique.

La plateforme technologique Alto (Accélérateur linéaire et tandem à Orsay) a pour mission principale de produire des faisceaux de particules stables et radioactifs pour mener des travaux de recherche fondamentale en physique nucléaire, en physique des astroparticules, en radiochimie, en astrophysique, et dans le domaine de la santé.

- Lipidocean, créée par le Laboratoire des sciences de l'environnement marin (Lemar)4

Le Laboratoire des sciences de l'environnement marin vise à comprendre et modéliser les systèmes marins au sein de la biosphère, définir les caractéristiques du milieu et des organismes, et décrypter leurs interactions.

La plateforme Lipidocea est spécialisée dans l’analyse détaillée des lipides marins, de l’échelle subcellulaire à l’écosystème. Fruit de plus de 25 ans de recherche sur les lipides marins, elle regroupe des spécialistes possédant une expertise unique sur le marché dans l’analyse, la chimie et la biologie des lipides marins, associée à un parc analytique très performant. Les domaines d’application sont variés, allant du plus fondamental au plus appliqué, de la physiologie cellulaire à la biogéochimie, en passant par la nutrition aquacole, l’écologie chimique, l’écologie trophique et les biotechnologies bleues.

- Gargantext, créée par l'Institut des systèmes complexes de Paris Île-de-France (ISC-PIF)5

L’ISC-PIF est dédié au développement inter-institutionnel et inter-disciplinaire de la recherche sur les systèmes complexes.

La plateforme est fondée sur le projet Gargantext, dont l'objectif est de faire évoluer en profondeur notre rapport à la connaissance à partir du recueil de traces textuelles numériques produites au sein des organisations de toutes tailles. Gargantext a été conçue comme une infrastructure de gestion de connaissances qui part des dernières avancées en termes d’analyse et de représentation des connaissances. Sa finalité est la structuration de services de production de contenus. La mission de la plateforme consiste à créer de nouveaux éco-systèmes numériques collaboratifs et résilients, apprenants et décentralisés.

 

1 CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1

2 CNRS/Université Paris-Est Créteil

3 CNRS/Université Paris Saclay

4 CNRS/IRD/Ifremer/Université de Bretagne occidentale

5 CNRS