@ Katia Zanier

Katia ZanierChercheuse en biochimie

CNRS bronze medal

Les travaux de Katia Zanier visent à mieux comprendre les processus biologiques impliqués dans le développement des cancers causés par les papillomavirus humains (HPV). Ces virus très fréquents sont notamment à l’origine du cancer du col de l’utérus et de certains cancers de la tête et du cou. Formée au Laboratoire européen de biologie moléculaire d’Heidelberg (Allemagne) et recrutée au CNRS en 2007, cette jeune chercheuse s’appuie sur des approches structurales de RMN et de radiocristallographie pour étudier l’oncoprotéine E6, une des deux protéines principalement impliquées dans la tumorigenèse induite par les HPV. Katia Zanier et son équipe s’attachent à décrypter les mécanismes moléculaires qui permettent à la protéine E6 d’interagir avec la protéine p53 - dite suppresseur de tumeur (car protégeant les cellules contre le processus de cancérisation) - et de l’inactiver. Spécialiste de la caractérisation des interactions entre protéines, elle a déjà obtenu de remarquables résultats, publiés notamment dans les revues Science et Nature. Soutenue par des financements de l’Agence nationale de la recherche, de la Ligue contre le cancer ou des National Institutes of Health, Katia Zanier s’appuie également sur des collaborations locales et internationales pour porter un projet de recherche aux enjeux forts, tant du point de vue des connaissances fondamentales que des pistes thérapeutiques.

Chargée de recherche CNRS