@ Jeremy Leroy

Francesca SargoliniEnseignante-chercheuse en neurosciences cognitives

CNRS bronze medal

Francesca Sargolini étudie les mécanismes neurophysiologiques impliqués dans le traitement des informations spatiales. Plus précisément, cette jeune enseignante-chercheuse est aujourd’hui la spécialiste en France des cellules de grille, un type de neurones présents dans le cerveau de nombreuses espèces et qui permet de se positionner dans l’espace. À la suite d’un doctorat en neurosciences à l’université Paul Sabatier (Toulouse) et d’un autre en psychobiologie et psychopharmacologie à l’université La Sapienza (Rome) – pour lequel l’université italienne lui décernera le prix du meilleur doctorat de la spécialité - Francesca Sargolini réalise un stage postdoctoral en Norvège dans le prestigieux laboratoire de May-Britt et Edvard Moser. Là, elle contribue à la découverte des cellules de grille dans une région du cerveau appelée cortex entorhinal. Des travaux pour lesquels M.-B. et E. Moser recevront le prix Nobel de physiologie et médecine en 2014. Depuis 2006, Francesca Sargolini poursuit ses travaux au sein du Laboratoire de neurosciences cognitives de Marseille. Elle étudie notamment le rôle des cellules de grille dans la formation et la modulation d’une carte mentale de l’environnement. Régulièrement valorisées dans des revues de haute qualité (Cerebral Cortex, PNAS, Science...), les recherches de Francesca Sargolini lui ont valu de devenir membre de l’Institut universitaire de France.

Maître de conférences Aix-Marseille Université