@ Sébastien Mailfert/CIML

Romain RoncagalliChercheur en immunologie

CNRS bronze medal

Les travaux de Romain Roncagalli portent sur la fonction du système immunitaire et plus particulièrement sur le récepteur TCR, ou T cell receptor, présent à la surface des lymphocytes T. Leur but ? Décrypter les voies de communication, ou voies de signalisation, utilisées par ce récepteur pour déclencher la réponse immunitaire lorsqu’il reconnaît un antigène étranger. Après un doctorat à l’Institut de recherches cliniques de Montréal, Romain Roncagalli intègre le Centre d’immunologie de Marseille-Luminy pour y effectuer son stage postdoctoral. Actuellement chargé de recherche au sein de ce même centre, il s’attache à appréhender la complexité du réseau moléculaire des voies de signalisation du TCR au moyen d’une approche originale, basée sur le concept des interactomes de protéines. Ces réseaux d’interactions protéiques se font et se défont au cours du temps et selon le type d’activation. Les travaux de Romain Roncagalli s’appuient sur une démarche expérimentale combinant génétique, biophysique, modélisation et spectrométrie de masse. Ils ont révélé l’interconnexion dynamique des molécules et identifié de nouvelles protéines et circuits de signalisation associés au TCR. La qualité novatrice de ces recherches a notamment permis à Romain Roncagalli de publier régulièrement dans de prestigieuses revues scientifiques, telles que Nature Immunology et The Journal of Experimental Medecine.

Chargé de recherche CNRS