@ Pascale Rabault-Feuerhahn

Wolf FeuerhahnChercheur en histoire des sciences et des savoirs

CNRS bronze medal

Comment les savoirs ont-ils été organisés, découpés et partagés en Europe, du XVIIIe siècle à nos jours ? Telle est la question à laquelle tente de répondre Wolf Feuerhahn. Après un cursus de philosophie, il soutient en 2007 une thèse dans laquelle il met en évidence la position charnière et controversée de la psychologie entre sciences de l'esprit et sciences de la nature. Ce travail le rend attentif à la manière dont les savants qualifient leurs domaines de recherche et à la variété de pratiques recouvertes par chacune de ces étiquettes. Au Centre Alexandre-Koyré (Paris), Wolf Feuerhahn développe alors une approche transnationale de l’histoire des découpages des savoirs (partages, conflits des facultés, programmes interdisciplinaires). Il travaille notamment sur la circulation et les traductions de méta-catégories, comme les oppositions entre sciences et lettres. Un des enjeux est de comprendre les phénomènes sémantiques à l’œuvre dans la circulation de ces concepts. Auteur d'une cinquantaine d’articles scientifiques et de plusieurs ouvrages collectifs publiés à la fois en anglais, en français et en allemand, il codirige la Revue d’histoire des sciences humaines et la collection « Archives » des Publications scientifiques du Muséum national d'histoire naturelle. Directeur-adjoint du Centre Alexandre-Koyré depuis 2014, il prépare actuellement une histoire transnationale et transdisciplinaire du terme « milieu » depuis la deuxième moitié du XIXe siècle.

Chargé de recherche CNRS