© Cyril FRESILLON / CNRS Photothèque

Isabelle GallagherEnseignante-chercheuse en mathématiques

CNRS silver medal

Isabelle Gallagher est une grande spécialiste des questions mathématiques issues de la mécanique des fluides. Chargée de recherche au CNRS jusqu’en 2004, elle est ensuite recrutée comme professeure à l’université Paris-Diderot. Les équations aux dérivées partielles telles que les équations de Navier-Stokes, l’équation des ondes et l’équation de Schrödinger constituent ses principaux centres d’intérêt. La mathématicienne s’appuie notamment sur l’équation de Navier-Stokes pour modéliser les écoulements de fluides visqueux. Avec sa consœur Laure Saint-Raymond, de l’Ecole normale supérieure (ENS) Paris, elle a travaillé sur un modèle à même de décrire le plus fidèlement possible le mouvement de l'océan près de l'équateur. Par la suite, les deux scientifiques ont étudié la propagation de structures cohérentes d'ondes océaniques. Isabelle Gallagher s’intéresse depuis peu aux limites cinétiques et hydrodynamiques. Dans un article publié en 2016 dans la prestigieuse revue Inventiones Mathematicae, elle est parvenue avec ses collègues Thierry Bodineau et Laure Saint-Raymond à justifier l'obtention du mouvement brownien à partir de modèles cinétiques. Membre junior de l’Institut Universitaire de France de 2009 à 2014, Isabelle Gallagher dirige depuis 2013 l'UFR de mathématiques de l'université Paris-Diderot.

Professeure à l’université Paris Diderot