© Florent Krzakala

Lenka ZdeborováChercheuse en physique théorique

CNRS bronze medal

Quel est le point commun entre le coloriage d’une carte, la vérification du bon fonctionnement d’un microprocesseur et les réseaux de distribution d’électricité ? Ils sont objets d’étude pour la physique statistique. C’est dans ce domaine, qui cherche à comprendre le comportement collectif de systèmes constitués de nombreux éléments, que la chercheuse tchèque Lenka Zdeborová s’est spécialisée.

Après un doctorat, réalisé en co-tutelle entre l’université Paris-Sud et l’université Charles de Prague (République tchèque), Lenka Zdeborová part, en 2008, pour un post-doctorat au Laboratoire national de Los Alamos aux États-Unis, véritable Mecque de la physique de la complexité. De retour en France en 2010, elle est recrutée au CNRS et rejoint l’Institut de physique théorique à Saclay. Elle s’intéresse à la physique des verres de spin, dans ses aspects fondamentaux mais également dans ses applications interdisciplinaires en informatique théorique et en traitement du signal. Chercheuse prolifique, elle a obtenu des résultats originaux et de grande qualité dans un large spectre de thématiques, améliorant par exemple de façon considérable des algorithmes d’acquisition comprimée.

Chercheuse CNRS