@ DR

Mathieu BongrandChercheur en physique des particules

CNRS bronze medal

SuperNEMO, tel est le nom de l’instrument international qui tentera d’observer, pour la première fois, un événement rarissime : la désintégration bêta simultanée de deux neutrons en deux protons sans émission de neutrino. Objectif : démontrer qu’il n’y a pas de distinction matière-antimatière pour le neutrino, cette particule qui n’interagit presque pas avec la matière. Mathieu Bongrand, physicien du Laboratoire de l’accélérateur linéaire (LAL), participe à cette fascinante aventure scientifique.

Après un doctorat obtenu en 2008 à l’université Paris-Sud, il réalise un post-doctorat dans l’expérience Double Chooz qui étudie les neutrinos émis par les réacteurs nucléaires. Il est recruté en 2009 au CNRS pour rejoindre l’expérience SuperNEMO. Mathieu Bongrand s’intéresse autant à l’instrumentation de l’expérience qu’au traitement des données produites. Il joue ainsi un rôle important dans la construction et l’exploitation du détecteur BiPo-3 et du démonstrateur de SuperNEMO. Son implication dans la recherche, à l’origine de résultats remarquables, est complétée par un investissement important dans l’encadrement de jeunes chercheurs et dans l’enseignement.

Chercheur CNRS