@ DR

Alexandre SchubnelChercheur en géophysique

CNRS bronze medal

Écouter les roches craquer, se déformer, se comprimer sous les pressions et les températures colossales qui règnent dans le manteau terrestre : voilà, en quelque sorte, le travail d’Alexandre Schubnel. Cet expérimentateur met au point des dispositifs innovants pour comprendre la mécanique et la physique de la déformation dans les roches.

Après un doctorat obtenu à l’Institut de physique du Globe et un post-doctorat effectué au Canada, Alexandre Schubnel est recruté par le CNRS en 2006, et affecté au laboratoire de géologie de l’École normale supérieure de Paris. C’est là qu’il met en place un dispositif acoustique sans équivalent dans le monde, qui permet de suivre in-situ la déformation d’un échantillon de roche soumis à de fortes pressions et températures. Ainsi, il a pu reproduire et « écouter », en laboratoire, les processus mis en jeu pendant la propagation des tremblements de terre, ce qui a notamment permis de mieux comprendre l’origine de certains séismes « exotiques », comme les séismes profonds, qui se produisent à plus de quatre cents kilomètres sous terre, ou bien celles des séismes dits supersoniques, qui eux génèrent une onde de choc dévastatrice.

Chercheur CNRS