Mission Rosetta : deux sources distinctes d’oxygène moléculaire révélées dans la coma de 67P/Churyumov-Gerasimenko

Univers

Une équipe de recherche internationale, dans laquelle figurent des scientifiques d’Aix-Marseille Université, du CNRS, de Sorbonne Université et de l’ENSC de Rennes a montré, via l’analyse des données de la mission Rosetta concernant le coma de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, que le dégazage de l’oxygène moléculaire (O2) pouvait être corrélé avec ceux du dioxyde de carbone (CO2) et du monoxyde de carbone (CO), contredisant l’opinion dominante selon laquelle la libération d'O2 est toujours liée à l’eau (H2O). Cette étude fait l’objet d’une publication sortie le jeudi 10 mars 2022 dans la revue Nature Astronomy.

Bibliographie

Dual storage and release of molecular oxygen in comet 67P/Churyumov-Gerasimenko
A. Luspay-Kuti, O. Mousis, F. Pauzat, O. Ozgurel, Y. Ellinger, J. I. Lunine, S. A. Fuselier, K. E. Mandt, K. J. Trattner, S. M. Petrinec, 
Nature Astronomy - https://www.nature.com/articles/s41550-022-01614-1

 

 

Contact

Olivier Mousis
Chercheur Aix-Marseille Université
Françoise Pauzat
Chercheuse CNRS
Yves Ellinger
Chercheur CNRS
Anouk Rizzo
Directrice adjointe de la communication Aix-Marseille Université
CNRS - Bureau de Presse