Un composé d’origine bactérienne associé à la diversité du microbiote intestinal et à une meilleure santé cardiovasculaire et métabolique

Biologie
Santé

Le bon fonctionnement de notre microbiote intestinal a un impact sur notre santé générale, physique et psychologique. Comprendre comment l’architecture du microbiote et la fonction des bactéries qui l’habitent influent sur l’organisme est devenu un axe de recherche essentiel ces dernières années. Dans ce contexte, des chercheurs et chercheuses de l’Inserm, du CNRS et d’Université de Paris, en collaboration avec des équipes d’INRAE, de l’Imperial College à Londres et de l’université de Copenhague au Danemark ont montré qu’un métabolite issu des bactéries intestinales, l’hippurate, est associé à la diversité du microbiote. Il jouerait un rôle important pour notre santé cardiovasculaire et métabolique, notamment en participant à la régulation de la glycémie. Ces travaux sont parus dans la revue Gut.

Bibliographie

Human and preclinical studies of the host–gut microbiome co-metabolite hippurate as a marker and mediator of metabolic health. François Brial, Julien Chilloux, Trine Nielsen, Sara Vieira-Silva, Gwen Falony, Petros Andrikopoulos, Michael Olanipekun, Lesley Hoyles, Fatima Djouadi, Ana L Neves, Andrea Rodriguez-Martinez, Ghiwa Ishac Mouawad, Nicolas Pons, Sofia Forslund, Emmanuelle Le-chatelier, Aurélie Le Lay, Jeremy Nicholson, Torben Hansen, Tuulia Hyötyläinen, Karine Clément, Matej Oresic, Peer Bork, Stanislav Dusko Ehrlich, Jeroen Raes, Oluf Borbye Pedersen, Dominique Gauguier et Marc-Emmanuel Dumas. Gut, le 11 mai 2021. http://dx.doi.org/10.1136/gutjnl-2020-323314

Contact

Marc Dumas
Chercheur CNRS
Dominique Gauguier
Chercheur Inserm
Inserm
Presse Inserm
CNRS - Bureau de Presse