@ Communication CNRS Alpes

Juliette JouhetChercheuse en biologie végétale

CNRS bronze medal

Les travaux de Juliette Jouhet portent sur le chloroplaste, le compartiment des cellules végétales où a lieu la photosynthèse, et plus précisément sur ses membranes. Leur but ? Mieux comprendre le comportement dynamique de ces membranes vis-à-vis du reste de la cellule. Après avoir étudié les galactolipides, les lipides constitutifs de toutes les membranes photosynthétiques, lors de sa thèse à l’université Joseph Fourier de Grenoble, Juliette Jouhet s’intéresse, lors de son post doctorat à l’université de Cambridge, aux extensions de la membrane chloroplastique et aux dialogues entre le chloroplaste et le noyau de la cellule végétale. Depuis son recrutement en 2010 au sein du Laboratoire de physiologie cellulaire et végétale (LPCV), la chercheuse développe un projet original, soutenu par un financement Jeunes Chercheurs de l’Agence nationale de la recherche : étudier le rôle et les propriétés des galactolipides dans la construction des membranes des cellules végétales. Coresponsable de l’équipe Biogenèse, dynamique et homéostasie des lipides membranaires et responsable du plateau technique d’analyse de lipides au sein du LPCV, Juliette Jouhet anime également le réseau Lipidomystes, qui rassemble les spécialistes français de l’analyse des lipides.

Chargée de recherche CNRS