Seuls 14 % des cours d’eau du globe abritent une biodiversité en poissons peu impactée par les activités humaines

Environnement

Les cours d’eau abritent une riche biodiversité en poissons, avec plus de 17 000 espèces recensées à ce jour, correspondant à un quart de l’ensemble des vertébrés du globe. Les impacts des activités humaines sur la biodiversité ont souvent été uniquement abordés sous l’angle du nombre d’espèces (diversité taxonomique), alors qu’ils pourraient également être mesurés en termes de fonctions (diversité fonctionnelle) ou de liens de parenté entre espèces (diversité phylogénétique). Une équipe de scientifiques1 menée par Sébastien Brosse, Professeur à l’université Toulouse III – Paul Sabatier, laboratoire Évolution et diversité biologique (CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier/IRD), a développé un nouvel indicateur de biodiversité prenant en compte ces différentes dimensions de la biodiversité. Dans un article publié dans la revue Science, ils montrent que plus de 50 % des 2 456 cours d’eau du globe, considérés dans l’étude, ont eu leurs faunes de poissons fortement modifiées par les activités humaines. Seulement 14 % de cours d’eau restent peu impactés et ils n’abritent que 22 % des espèces de poissons d’eau douce du globe. Cette étude souligne ainsi l’urgence de protéger la biodiversité des cours d’eau déjà impactés par les activités humaines.

 

 

  • 1. Laboratoire Évolution et diversité biologique (EDB - CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier/IRD), laboratoire Biodiversité marine, exploitation et conservation (MARBEC - Université de Montpellier/CNRS/IRD/Ifremer), unité Risques, écosystèmes, vulnérabilité, environnement, résilience (Recover – INRAE/Aix-Marseille Université) et Académie des sciences de Wuhan (Chine)
Bibliography

Human impacts on global freshwater fish biodiversity
Guohuan Su, Maxime Logez, Jun Xu, Shengli Tao, Sébastien Villéger, Sébastien Brosse
Science, 18 février 2021, Vol. 371, Issue 6531, pp. 835-838
DOI : 10.1126/science.abd3369

 

Contact

Sébastien Brosse
Université Toulouse III - Paul Sabatier researcher
Hélène Sovignet-Pont
Presse université Toulouse III – Paul Sabatier
Samira Techer
Assistante presse CNRS