Les ultrasons révèlent la vascularisation du cerveau humain jusqu’à l’échelle microscopique

Ingénierie
Santé

Cartographier le réseau vasculaire cérébral chez le patient humain, à des échelles jamais atteintes : c’est la prouesse réalisée par le laboratoire Physique pour la Médecine (ESPCI Paris - PSL, Inserm, CNRS). Dans une étude en une du journal Nature Biomedical Engineering, l’équipe détaille sa méthode : la microscopie par localisation ultrasonore, qui allie échographie ultrarapide et agents de contraste. Les chercheurs sont parvenus à résoudre plusieurs défis techniques pour arriver à appliquer la méthode chez l’humain. Les images obtenues sont spectaculaires, et porteuses de quantité d’informations sur les flux sanguins cérébraux mais aussi sur leur dynamique. La microscopie par localisation ultrasonore ouvre de nouveaux horizons pour mieux comprendre et diagnostiquer plus précocement les maladies cérébro-vasculaires comme les AVC ou les anévrismes, et les neuro-dégénérescences comme la maladie d’Alzheimer.

Pour visionner le film lié à ce communiqué : Consulter le site web

Bibliographie

Transcranial ultrafast ultrasound localization microscopy of brain vasculature in patients
Charlie Demené, Justine Robin, Alexandre Dizeux, Baptiste Heiles, Mathieu Pernot, Mickael Tanter & Fabienne Perren
Nature Biomedical Engineering, 15 mars 2021
https://doi.org/10.1038/s41551-021-00697-x

Contact

Charlie Demené
Chercheur ESPCI Paris - PSL
Mickaël Tanter
Chercheur Inserm
Kevin Lamothe
Presse ESPCI Paris - PSL
CNRS - Bureau de Presse