Marie-Pauline Gacoin nommée directrice de cabinet du président du CNRS

Institutionnel

Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, nomme Marie-Pauline Gacoin, directrice de cabinet du président du CNRS, à compter du 2 mai 2022. Elle succède à Marie-Hélène Beauvais, qui fait valoir ses droits à la retraite.

Titulaire d'une maitrise de droit-sciences politiques de Paris 1, Marie-Pauline Gacoin, née le 12 mai 1966 à Montreuil, se spécialise en information et communication à Bordeaux III et quelques années plus tard en marketing à HEC. D'abord rédactrice, puis consultante en agences conseil pour de grandes entreprises et groupes français et internationaux, elle rejoint l'Andra en 1995 pour contribuer au processus de concertation et d'enquêtes publiques qui conduira à l'installation du laboratoire souterrain de Bure. Elle travaille également à la diffusion du premier inventaire national des déchets radioactifs en France.

En 2001, elle créé le service de la communication et de l'ouverture aux publics du synchrotron SOLEIL et s'investit dans plusieurs structures et réseaux pour le développement du dialogue sciences-société. Bénévole pour la conservation et la valorisation de Sciences ACO, le pionnier des accélérateurs de particules e+/e-, inscrit à l’inventaire complémentaire des monuments historiques et devenu musée associatif d’histoire des sciences, elle en prend la présidence en 2008.

Elle rejoint en 2013 la Fondation de coopération scientifique du Campus Paris-Saclay en tant que directrice de la communication, puis membre de la cellule projet et du groupe d'élaboration de l'organisation. À la création de l'université Paris-Saclay en janvier 2020, elle poursuit son action en tant que directrice de la marque et de la communication.

En tant que directrice de cabinet du président du CNRS, Marie-Pauline Gacoin devient membre du directoire du CNRS, qui comprend le président-directeur général du CNRS, Antoine Petit, le directeur général délégué à la science, Alain Schuhl, le directeur général délégué aux ressources, Christophe Coudroy et le directeur général délégué à l’innovation, Jean-Luc Moullet.

© Cyril FRÉSILLON / CNRS Photothèque

 

Contact

CNRS - Bureau de Presse