©Margot L’Hermite

Anke LindnerEnseignante- chercheuse en physique

Médaille d’argent du CNRS

Professeure de physique à l’université de Paris, directrice de l’équipe Suspensions complexes au sein du laboratoire Physique et mécanique des milieux hétérogènes1.


Ma passion pour la matière molle, née lors d’un échange Erasmus à Paris, a motivé mon départ de l'université de Bayreuth en Bavière vers la montagne Sainte-Geneviève pour une thèse sur les instabilités interfaciales à l’École normale supérieure. Depuis, l’écoulement des fluides complexes n’a pas arrêté d’éveiller ma curiosité. En utilisant des technologies émergentes en microfluidique et en microfabrication, nous avons construit des systèmes modèles innovants et nous savons maintenant prédire et contrôler le transport de particules microscopiques complexes ou fabriquer des suspensions aux propriétés personnalisées sans précédent. Nos résultats fondamentaux permettent de travailler sur la prévention de contamination bactérienne, le développement de nouveaux procédés de filtration pour la dépollution de l’eau ou le design d’un fluide de remplacement sanguin.»

  • 1. CNRS/Sorbonne Université/ESPCI Paris-PSL/Université de Paris

CV

  • 2000 : Doctorat en physique des liquides à l’École normale supérieure, Paris (Laboratoire de physique statistique)
  • 2013 : Professeure à l’université de Paris
  • 2015 : ERC Consolidator Grant, projet Particle dynamics in the flow of complex suspensions
  • 2019 : Fellow of the American Physical Society, Division of Fluid Dynamics
  • 2019 : Prix Maurice Couette, Groupe français de Rhéologie