©CNRS - Délégation Paris-Centre

Emmanuelle PouydebatChercheuse en biologie de l'évolution

Médaille d’argent du CNRS

Directrice de recherche en biologie de l’évolution au laboratoire Mécanismes adaptatifs et évolution1, spécialisée dans l’évolution des comportements abordée de manière interdisciplinaire.

"À 14 ans, j’ai découvert Lucy dans un livre d’Yves Coppens et très vite je me suis interrogée… Pourquoi cette australopithèque n’aurait-elle pas pu fabriquer les premiers outils ? Des années plus tard et après des recherches en thèse, mes premiers résultats tombent : l’arboricolie a joué un rôle fondamental dans l’évolution de la main et les premiers outils ont pu être fabriqués par des australopithèques. Mais il n’y pas que les mains qui manipulent ! Les animaux ont également développé des trompes, des pinces, des pattes ou même des langues pour saisir et manipuler. Des résultats fascinants qui m’ont amenée vers mes recherches actuelles portant sur ces mécanismes évolutifs sous-jacents et la bio-inspiration. Des travaux sur les écrevisses ou les éléphants qui intéressent aujourd’hui des roboticiens ! La magie de la science."

  • 1. CNRS/MNHN

CV

  • 2003 : Doctorat en biologie du Muséum national d’Histoire naturelle et Collège de France
  • 2004 : Entrée au CNRS – Chargée de recherche au laboratoire Mécanismes adaptatifs et évolution et habilitation à diriger des recherches de l’université Paris-Sud
  • Depuis 2001 : Prix scientifiques (Fondations Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation & Singer Polignac) et financements de projets (PRIME, Auton, Labex)
  • Depuis 2017 : Directrice de recherche au laboratoire Mécanismes adaptatifs et évolution
  • 2012 : Publication de l’ouvrage L’intelligence animale, cervelles d’oiseaux et mémoire d’éléphant, Odile Jacob