© Yves ALMECIJA_CNRS_Horizontale

François Jérôme

Médaille de l’innovation du CNRS

Catalyseur de chimie durable
Spécialiste de la catalyse, François Jérôme est aux avant-postes du développement d’une chimie durable, dont l’utilisation de la biomasse représente l’un des axes essentiels. Ses travaux sont fondés sur l’utilisation d’agents physiques (champs électriques, ondes de choc, ondes ultrasonores) pour déclencher des réactions de transformation du sucre d’origine végétale en produits chimiques : tensio-actifs, solvants, monomères… évitant ainsi le recours à une activation chimique. Afin d’accélérer la mise sur le marché de produits innovants, François Jérôme collabore avec le groupe Solvay depuis 2014, mais également avec des PME telles que A.R.D., le FCBA ou Seprosys. Signe de la robustesse des liens avec Solvay : depuis 2019, son équipe1 est le « site miroir » du laboratoire international CNRS-Solvay sur la catalyse, situé à Shanghai. Comme il l’expose, « l’essor d’une chimie durable passe par la construction de liens étroits entre les scientifiques, les industriels et la société. » Pour y contribuer, François Jérôme est à l’origine de la fédération de recherche du CNRS Increase. Créée en 2015, elle réunit huit laboratoires et de nombreux industriels. François Jérôme est aussi à l’initiative de l’International symposium on green chemistry, qui est devenu un congrès international de référence de la chimie verte.

  • 1. Il travaille à l’Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers (CNRS / Université de Poitiers).

Audiodescription