©Astrid di Crollalanza_Flammarion

Gilles HavardChercheur en histoire

Médaille d’argent du CNRS

Directeur de recherche au laboratoire Mondes américains1  et spécialiste de l’histoire des relations entre Amérindiens et Européens en Amérique du Nord (16e-19e siècle).

" C’est pour vivre un fantasme et non pour l’expurger que j’ai fait de l’imaginaire historique du western la matière de mes recherches. Cette vocation - qui a pris une tournure décisive lors de ma propre découverte de l’Amérique, comme étudiant au Québec, puis lors de ma rencontre avec des Indiens aux noms français dans les réserves du Dakota - n’a guère été détournée, au contraire, par mes années d’enseignement dans le secondaire. J’étudie dans mes travaux le rôle joué par les contacts entre Amérindiens et Européens dans la façon dont s’édifient les empires coloniaux à l’époque moderne et, en m’appuyant sur l’anthropologie classique, je cherche à restituer les logiques culturelles autochtones dans leur singularité. À travers la figure élusive du « coureur de bois », je propose aussi une nouvelle généalogie de l’histoire nord-américaine et j’explore les replis du phénomène colonial. "

  • 1 . CNRS/EHESS/Université Paris-Nanterre

CV

  • 2000 : Doctorat d’histoire de l’université Paris Diderot, devenue l’université de Paris
  • 2003 : Prix Chateaubriand et prix de la Société des gens de Lettres pour Histoire de l’Amérique française
  • 2006 : Entrée au CNRS – Chargé de recherche 1ère classe au laboratoire Mondes américains
  • 2013 : Habilitation à diriger des recherches ; directeur de recherche 2e classe 
  • 2016 : Histoire des coureurs de bois obtient cinq récompenses, dont le Grand Prix des rendez-vous de l’Histoire de Blois

Gilles Havard, chercheur en histoire | Talents CNRS

Audiodescription