© Jérôme Panconi

Gisèle SapiroSociologue

Médaille d’argent du CNRS

Directrice de recherche au Centre européen de sociologie et de science politique1 et directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, spécialiste de sociologie de la culture, de la littérature, de la traduction et des intellectuels.

" Formée en philosophie et littérature comparée, j’ai découvert la sociologie en lisant l’œuvre de Pierre Bourdieu, qui a dirigé ma thèse sur les choix politiques des écrivains français sous l’Occupation, entre collaboration et résistance. Parallèlement à la sociologie des intellectuels et du métier d’écrivain, j’ai ensuite mené des recherches sur le droit et la littérature (censure, droit d’auteur) et sur la circulation internationale des livres en traduction. J’enseigne l’épistémologie des sciences humaines et sociales et j’ai coordonné un projet européen sur l’histoire comparée et transnationale de ces disciplines. Actuellement, je travaille sur la fabrique de l’auteur mondial. Autre projet en cours, pour lequel j’ai séjourné au Wissenschaftskolleg2 : une sociologie historique et transnationale du concept de désintéressement. "

  • 1. CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/EHESS
  • 2. Institut d’étude avancée de Berlin

CV

  • 1994 : Doctorat de sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales, sous la direction de Pierre Bourdieu (Centre de sociologie européenne, devenu Centre européen de sociologie et de science politique)
  • 1995 : Entrée au CNRS – Chargée de recherche au Centre de sociologie européenne
  • 2000 : Médaille de bronze du CNRS
  • 2011 : Directrice d’études cumulante à l’École des hautes études en sciences sociales
  • 2014 : Coordinatrice du projet européen Interco-SSH, International coopération in the social sciences and the humanities