©Peter Moonen

Hannelore DerluynChercheuse en géomécanique et milieux poreux

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en géomécanique et milieux poreux au Laboratoire des fluides complexes et leurs réservoirs1 , spécialisée dans les interactions fluide-solide pendant des processus de cristallisation dans des géomatériaux.

" Je me suis plongée, au cours de mon master en génie civil, dans le monde des milieux poreux et je n’ai jamais voulu le quitter depuis. Je me suis ensuite spécialisée dans les processus de cristallisation des sels en milieux poreux, qui peuvent avoir un fort impact sur la durabilité des pierres naturelles ou l’ingénierie du sous-sol, lorsque des gaz y sont injectés. Passionnée par la visualisation de l’intérieur des roches lorsque des cristaux de sels y poussent, l’analyse de leur impact sur le transport des fluides et le comportement mécanique des roches, je réalise des expériences dans des tomographes aux rayons X, couplées avec des analyses d’imagerie quantitatives qui se combinent avec des modèles numériques afin de décoder les secrets de ces processus tellement intrigants. "

  • 1 . CNRS/Université Pau Pays de l’Adour/Total SA

CV

  • 2012 : Doctorat en sciences de l'École polytechnique fédérale de Zurich (Department of civil, environmental and geomatics engineering)
  • 2013 : Médaille d’argent de l'École polytechnique fédérale de Zurich
  • 2013-2016 : Bourse postdoctorale FWO au Pore-scale Processes in Geomaterials Research Group à l’université de Gand
  • 2016 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche au Laboratoire des fluides complexes et leurs réservoirs
  • 2019 : ERC Starting Grant PRD-Trigger (Precipitation triggered rock dynamics: the missing mesoscopic link)