IDRIS : Jean Zay, supercalculateur convergé HPC / IA

Cristal collectif du CNRS
De gauche à droite : Joëlle Legrand, Rémi Lacroix, Thibaut Véry, Sylvie Thérond, Pierre-François Lavallée, Ludovic Billard, Denis Girou, Clément Gauthey, Gilles Gallot, Rafael Medeiros, Philippe Collinet

Lauréats

  • Ludovic Billard, responsable adjoint de la sécurité des systèmes d'information
  • Philippe Collinet, responsable système/exploitation/infrastructures
  • Gilles Gallot, responsable réseaux
  • Clément Gauthey, administrateur système et réseaux
  • Denis Girou, directeur de l'IDRIS de janvier 2011 à décembre 2019
  • Rémi Lacroix, responsable adjoint support aux utilisateurs HPC
  • Pierre-François Lavallée, directeur de l’IDRIS
  • Joëlle Legrand, administratrice
  • Rafael Medeiros, ingénieur système, responsable adjoint de l'équipe système/exploitation/infrastructures, en charge des infrastructures 
  • Sylvie Thérond, responsable support aux utilisateurs IA
  • Thibaut Véry, ingénieur support aux utilisateurs HPC en charge de la communauté de simulation atomistique
     


 

Depuis 1993, l’Institut du développement et des ressources en informatique scientifique1 (IDRIS), centre national majeur pour le calcul numérique intensif de très haute performance (HPC) et l’intelligence artificielle (IA), contribue à l'accélération des découvertes scientifiques par l'utilisation des technologies de l’information.

L’IDRIS est un des trois centres nationaux équipés et coordonnés depuis 2007 par le Grand équipement national de calcul intensif (GENCI). Il sert une communauté d’utilisateurs de plus d'un millier de chercheurs et d’ingénieurs travaillant dans près de quatre cent cinquante projets issus de toutes les disciplines scientifiques. L’IDRIS intervient à la fois comme structure de services par la mise à disposition d’un environnement de pointe dans le domaine du calcul intensif, du traitement de données et aujourd’hui de l’intelligence artificielle, et comme agent de transfert de technologies en accompagnant toutes les communautés utilisant la modélisation numérique. À l’occasion de la préparation et du renouvellement de ses moyens de calcul par GENCI sur la période 2018-2020, les équipes de l’IDRIS ont engagé et mené à bien une série d’actions remarquables. L’inauguration de la machine Jean Zay en janvier 2020 sur le site de Paris-Saclay, première plateforme nationale à destination de la communauté de recherche en intelligence artificielle et dans le domaine du traitement des données, en témoigne. Ce supercalculateur vient doubler la puissance de calcul au niveau national. Grâce à l’implication sans faille de l’IDRIS et de ses équipes au service de la communauté scientifique française, suivant les évolutions, tant des besoins exprimés par les chercheurs que de celles offertes par le développement de technologies nouvelles, le CNRS confirme sa place d’acteur majeur de l’IA en France.