©Nicolas Busser

Jean-François NierengartenChercheur en chimie

Médaille d’argent du CNRS

Chercheur en chimie et directeur de l’équipe chimie des matériaux moléculaire au sein du Laboratoire d’innovation moléculaire et applications1.

"Alors que j’étais étudiant en maîtrise de biochimie, c’est la lecture d’un article de vulgarisation scientifique sur la synthèse du premier nœud moléculaire qui m’avait incité à rendre visite à Jean-Pierre Sauvage. Cette rencontre allait changer le cours de mes études et me conduire à me réorienter vers la chimie des métaux de transition. Ce cursus universitaire singulier a influencé mon activité scientifique puisqu’il m’a encouragé à dépasser les frontières entre les disciplines. Non seulement les sujets de recherche de mon équipe concernent plusieurs domaines des sciences chimiques, mais ils abordent aussi de nouvelles thématiques à l’interface avec la physique ou la biologie comme l’illustrent notre approche moléculaire pour le photovoltaïque et l’observation d’effets de multivalence en inhibition enzymatique. J’ai aussi été l’un des premiers à reconnaître le potentiel des complexes de cuivre en tant que matériaux électroluminescents"

  • 1. Université Strasbourg/Université Haute-Alsace/CNRS

CV

  • 1994 : Doctorat en chimie sous la direction de Jean-Pierre Sauvage et Christiane Dietrich-Buchecker - Université Louis Pasteur de Strasbourg (Laboratoire de chimie organominérale2)
  • 1996 : Entrée au CNRS – Chargé de recherche à l’Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg3
  • 2001 : Médaille de bronze du CNRS
  • 2006 : Directeur de recherche au Laboratoire de chimie de coordination4
  • 2007 : Détachement de trois ans sur un poste de professeur à l’École européenne de chimie, polymères et matériaux de l’université de Strasbourg
  • 2. CNRS/Université de Strasbourg
  • 3. CNRS/Université de Strasbourg
  • 4. CNRS