Juan-Carlos Rojas-SánchezChercheur en physique

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en physique de la matière condensée et en sciences des matériaux, à l’Institut Jean Lamour1, spécialisé en électronique de spin.

" J'ai découvert la physique un peu par hasard, suite à mon échec à l’un des examens d’entrée à l’université au Pérou. Et ce hasard m’a donné le goût de la physique, qui n’était pas mon premier choix. Très tôt, par les cours théoriques et les expériences en laboratoire, j’ai adoré découvrir qu’il était possible d’expliquer, par une modélisation mathématique, le fonctionnement de nos jouets d’enfants. Malgré un parcours atypique avant d’arriver en France, j'ai pu développer, avec mes collègues de Grenoble puis de Palaiseau et finalement à Nancy, de nouvelles expériences pour étudier la conversion d’un courant de spin en un courant de charge. Cela nous a permis d’observer des phénomènes nouveaux liés au couplage spin-orbite. Grâce à ces expériences, j’ai pu étudier différents systèmes physiques tels que les semiconducteurs, les métaux, les interfaces Rashba et de nouveaux états de la matière comme les isolants topologiques. Mes jouets ont changé, mais ils demeurent tout aussi passionnants et amusants que ceux de mon enfance. " 

  • 1. CNRS/Université de Lorraine

CV

  • 1994 : Entrée à l'université nationale d'ingénierie de Lima (Pérou)
  • 2011 : Doctorat en physique à l'Universidad Nacional de Cuyo (Instituto Balseiro-Centro Atómico Bariloche, Argentine)
  • 2011-2015 : Postdoctorat à Spintronique et technologie des composants2 et à l’unité mixte de Physique CNRS/Thales3
  • 2015 :  Entrée au CNRS - Chargé de recherche à l'Institut Jean Lamour
  • 2018-2019 : Co-PI ANR MISSION (Magnetoelectric oxides for spin-orbitronics) et PI ANR Jeune Chercheur TOPTRONIC (Topological spin-orbitronics)
  • 2 . CNRS/CEA/Université de Grenoble Alpes
  • 3 . CNRS/Thales