© Marzia Carrada

Marc LegrosChercheur en physique des matériaux

Médaille d’argent du CNRS

Directeur de recherche spécialisé dans l’étude du comportement mécanique des matériaux cristallins au Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales1 à Toulouse.

Je me souviens d’une expérience faite sur un microscope électronique alors que j'étais jeune chargé de recherche à Nancy. En regardant les vidéos capturées, j'ai remarqué un phénomène décrit théoriquement mais jamais observé : dans un alliage d'aluminium, un petit précipité de silicium se faisait aspirer par un plus gros, à travers un défaut cristallin très commun appelé dislocation. Le mouvement de ces dislocations et leurs implications sur le transport d'espèces chimiques dans la matière solide étaient alors très mal connus. En répétant l'expérience, nous avons démontré que le transport des atomes de silicium à travers l'aluminium se faisait presque 1 000 fois plus vite qu'au travers du cristal parfait. Ce genre de découvertes fortuites a renforcé mon goût pour ces expériences dites « in-situ ». Elles révèlent souvent des comportements inédits de la matière.

CV

  • 1994 : Doctorat en physique des solides de l’université Toulouse III - Paul Sabatier (Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales)
  • 1995-1997 : Post-doctorat dans le département de génie mécanique à la Johns Hopkins University (États-Unis)
  • 1997 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche au laboratoire de Physique des matériaux à Nancy, devenu Institut Jean Lamour2
  • 2002 : Chargé de recherche au Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales
  • 2011 : Directeur de recherche au Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales
  • 2. Université de Lorraine/CNRS