©Institut Néel

Martien Den HertogChercheuse en physique des matériaux

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en physique des matériaux au sein de l’Institut Néel1 , spécialisée dans la microscopie électronique en transmission sur des nano-objets semi-conducteurs.

"Je me souviens de l’époque de ma thèse, où nous voulions appliquer des contacts électriques sur un nanofil semiconducteur afin de mesurer la concentration du dopage à l’échelle nanométrique, en jouant sur le potentiel électrique grâce aux contacts. J’étais captivée par toutes les possibilités de ce type d’échantillon : réaliser des expériences optiques et électriques sur un objet unique, corréler ces données avec sa structure atomique observée par microscopie électronique en transmission (MET) et également, avoir la possibilité d’observer à cette échelle la réaction de l’objet à l’application d’un courant ou potentiel électrique. Pour ces raisons, je développe des procédés pour connecter électriquement un nanofil unique et pouvoir mesurer ses propriétés par méthodes croisées opto-électriques et MET."

  • 1CNRS

Martien Den Hertog, chercheuse en physique des matériaux

Audiodescription

CV

  • 2005 : Master Chemistry and Physics à l’université de Utrecht (Pays Bas)
  • 2009 : Doctorat en physique des materiaux à l’université Joseph Fourrier : Caractérisation de nanofils de silicium par microscopie électronique en transmission
  • 2010 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche 2e classe à l’Institut Néel
  • 2012-2017 : ANR Jeune chercheur COSMOS :Correlation Of tranSmission electron Microscopy based techniques with Optical and electrical characterization of the Same unique nano object
  • 2018 : ERC Starting Grand e-See : Single electron detection in Transmission Electron Microscopy