© Artfotosweb

Mathieu Jacobé de NauroisChercheur CNRS en astronomie

Médaille d’argent du CNRS

Chercheur en astronomie gamma de très haute énergie au laboratoire Leprince-Ringuet1 et directeur de la collaboration HESS.

L’astronomie gamma, qui s’intéresse aux phénomènes les plus violents de l’Univers, est venue à moi fortuitement, lors de ma rencontre, en 1996, avec Eric Paré qui allait devenir mon directeur de thèse. De nouvelles possibilités techniques (électronique ultra-rapide et traitements informatiques) rendaient enfin possible l’exploration d’un Univers, invisible aux instruments classiques, mais présagé depuis des dizaines d’années. Rétrospectivement, j’ai eu l’immense chance de faire partie des premiers humains à porter leur regard sur ce que je qualifierais de nouveau continent. Jamais je n’oublierai en particulier l’excitation, après de longues nuits de travail en Namibie, de voir enfin les premiers signaux de photons émis il y a des millions d’années.

  • 1. CNRS/École Polytechnique

CV

  • 2000 : Doctorat en physique de l’université Pierre et Marie Curie (laboratoire Leprince Ringuet)
  • 2001 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche au laboratoire Physique nucléaire et hautes énergies2
  • 2005 : Prix du jeune physicien de la Société européenne de physique, division physique des hautes énergies
  • 2014 : Directeur de recherche au laboratoire Leprince-Ringuet
  • 2016 : Directeur de la collaboration HESS
  • 2. CNRS/Université Paris Diderot/Sorbonne Université