©Laurent Ardhuin_CNRS

Nathanaelle SchneiderChercheuse en chimie

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en chimie spécialisée dans le design et le développement de nouveaux matériaux pour le photovoltaïque à l’Institut photovoltaïque d’Île-de-France1.

" Imaginer de nouvelles molécules, les synthétiser et utiliser tous les outils possibles pour comprendre leur comportement et leurs propriétés me passionne. J’ai commencé par les étudier en solution pendant mon doctorat, puis je me suis intéressée à leurs interactions avec une surface. Ceci m’a amenée à la synthèse de matériaux « couches minces », c’est-à-dire de quelques dizaines de nanomètres à partir de précurseurs moléculaires. Mes recherches étudient le comportement de ces molécules durant la croissance du matériau et également les propriétés qu’elles lui confèrent. Mon objectif est de développer de nouveaux matériaux performants et adaptés aux cellules solaires du futur. 
Outre les connaissances et expériences acquises, les échanges entre scientifiques et l’ouverture d’esprit sont primordiaux pour réaliser une recherche innovante : c’est l’un des aspects les plus stimulants de mon métier ! "

  • 1. UMR 9006 : CNRS/Chimie ParisTech/École polytechnique/Air Liquide/IPVF/EDF

CV

  • 2008 : Doctorat en chimie des universités de Strasbourg et d’Heidelberg (Allemagne) 
  • 2009-2011 : Chercheuse au National institute of advanced industrial science and technology et au centre R&D Air Liquide, à Tsukuba (Japon)
  • 2012-2013 : Postdoctorat à l'Institut de recherche et développement de l'énergie photovoltaïque devenu l’Institut photovoltaïque d’Île-de-France
  • 2013 : Entrée au CNRS – Chargée de recherche à l'Institut de recherche et développement de l'énergie photovoltaïque devenu l’Institut photovoltaïque d’Île-de-France 
  • 2017 : ANR Jeunes Chercheuses HANAMI