©Frédéric Maligne

Nicholas Asher Chercheur en informatique

Médaille d’argent du CNRS

Chercheur en informatique dans l’équipe Méthodes et ingénierie des langues, des ontologies et du discours de l’Institut de recherche en informatique de Toulouse1, spécialisé dans le traitement de langage naturel, le raisonnement et la modélisation formelle de la sémantique et de la pragmatique.

"Au fil de mes recherches, je me suis intéressé essentiellement à la structure et à l’interprétation d’un texte avec des méthodes formelles. Avec des collègues, j’ai élaboré un modèle formel de l’interprétation discursive fondé sur des théories de linguistique : la Segmented Discourse Representation Theory (SDRT). Celle-ci a été étendue à l’analyse de dialogues et de communications multimodales et a servi à annoter des corpus conséquents sur lesquels nous avons mené des expériences en apprentissage de la structure discursive. Lors de mon ERC, j’ai intégré la SDRT avec des théories de jeux inf inis comme les jeux de Banach Mazur ou de Gale Stewart pour construire la première étude formelle des conséquences stratégiques des coups langagiers dans un dialogue."

  • 1. INP Toulouse/Université Toulouse III - Paul Sabatier/Université Toulouse Jean Jaurès/CNRS/ Université Toulouse Capitole

CV

  • 1982 : Doctorat en philosophie de l’université de Yale (États-Unis)
  • 1993 : Professeur à l’université du Texas à Austin (États-Unis)
  • 2006 : Entrée au CNRS - Directeur de recherche au sein de l’Institut de recherche en informatique de Toulouse
  • 2010-2017 : ERC Advanced Grant pour le projet STAC
  • 2019 : Directeur scientifique du projet ANITI, Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute à l’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle de Toulouse