©Laurent Ardhuin_CNRS

Nicolas MorangeChercheur en physique des particules

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en physique des particules au Laboratoire de physique des deux infinis Irène Joliot-Curie1, impliqué dans l'expérience Atlas au Cern, spécialisé dans l'étude du boson de Higgs.

" Tout le monde n’a pas la chance de participer à la découverte d’une nouvelle particule fondamentale de notre Univers - confirmant par là des prédictions théoriques réalisées presque cinquante ans auparavant. C’est bien cette opportunité, mais également l’intérêt pour le travail dans une grande collaboration internationale, qui m’ont conduit à effectuer ma thèse sur la recherche du boson de Higgs au sein de l’expérience Atlas sur le grand collisionneur de hadrons du Cern. La découverte de cette particule en 2012 a ouvert tout un nouveau champ de recherche et je m’intéresse depuis lors à l’étude de ses propriétés comme un moyen de tester notre compréhension de l’infiniment petit. Je m’implique également dans l’amélioration de nos détecteurs, nécessaire pour accroître toujours plus la précision de nos mesures. "

  • 1. CNRS/Université Paris-Saclay

CV

  • 2012 : Doctorat en physique des particules de l'université Paris Diderot, devenue l’université de Paris
  • 2012-2014 : Postdoctorat à l'université de l'Iowa (États-Unis)
  • 2014 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche au Laboratoire de l'accélérateur linéaire, devenu Laboratoire de physique des deux infinis Irène Joliot-Curie
  • 2016-2017 : Co-responsable des études du boson de Higgs dans sa désintégration en quarks b pour la collaboration Atlas
  • 2019 : Co-responsable de la combinaison des mesures du boson de Higgs pour la collaboration Atlas