© Christian Morel/CNRS Photothèque

Nora Dempsey

Médaille de l’innovation du CNRS

Des micro-aimants tous azimuts
Nora Dempsey, à l’Institut Néel du CNRS, l’affirme avec enthousiasme : « il y a une profonde motivation à voir valorisés les résultats de mes recherches ». Recrutée en 2001 au CNRS, elle s’est fait un nom en développant des procédés de synthèse de micro-aimants haute performance, dont elle contrôle la structure magnétique à différentes échelles. Ce savoir-faire, la physicienne l’exploite dans des collaborations avec des industriels, tel Toyota, où ses réalisations servent de systèmes modèles pour améliorer les performances d’aimants utilisés pour la motorisation de véhicules hybrides. A travers ses collaborations, Nora Dempsey a également participé à la naissance de la start-up Magia Diagnostic qui utilise des micro-aimants pour capturer des molécules dans des applications de diagnostic médical. Par ailleurs, le dispositif qu’elle a développé pour caractériser des couches magnétiques sur des sortes de plaques appelées wafers2 a trouvé une application auprès de l’entreprise Hprobe, spécialisée dans les tests de composants spintroniques. Actuellement, Nora Dempsey mène le projet de maturation MicroMagFab dédié à l’intégration de micro-aimants dans des micro-systèmes de type moteur, actionneur ou récupérateur d’énergie.

  • 2. Un wafer est une plaque très fine de matériau semi-conducteur utilisée pour fabriquer des composants de microélectronique.

Audiodescription