© Sylvia Esteban/CNRS DR01

Patrick Le GalèsChercheur en science politique et en sociologie

Médaille d’argent du CNRS

Politiste et sociologue comparatiste au Centre d’études européennes et de politique comparée1 : gouvernance, Europe, État, classes sociales, mobilité, action publique.

1987, Nuffield College, Oxford : Margaret Thatcher est réélue Première Ministre britannique. J’analyse la formation d’une société de marché pilotée par les indicateurs de performance, l’invention d’instruments d’action publique, la résistance des villes et le déclin du monde ouvrier anglais. 1996, Institut universitaire européen de Florence : je compare le retour des villes européennes, la montée des régionalismes et la recomposition des systèmes industriels locaux. 1999, UCLA, Los Angeles, et 2013, el Colegio de Mexico : les métropoles mondiales deviennent des acteurs politiques qui gouvernent, portées par les migrations, les technologies, la finance et s’attaquent à la pollution, au logement, aux transports, à la pauvreté. 2015, Cologne, Institut Max Planck : je compare la recomposition des États en Europe, la dénationalisation de l’autorité politique et la formation d’une société européenne par la mobilité des cadres supérieurs.

  • 1. CNRS/Sciences Po Paris

CV

  • 1992 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche au
    Centre de recherches sur l’action politique en Europe, devenu le laboratoire Arènes2
  • 1997 : Médaille de bronze du CNRS
  • 2002 : Prix Stein Rokkan du Conseil international des sciences sociales de l’UNESCO décerné par l’European consortium for political research pour l'ouvrage Le retour des villes européennes, Presses de Sciences Po
  • 2007 : Prix d’excellence de la recherche en science politique de la Fondation Mattei Dogan et de l’Association française de science politique
  • 2011: Elu Corresponding Fellow de la British Academy
  • 2. Sciences po Rennes/CNRS/EHESP/Université Rennes 1