Romain MeniniMaître de conférences en Langue et littérature française

Médaille de bronze du CNRS

Maître de conférences en Langue et littérature française à l’université Gustave Eiffel et chercheur au laboratoire Littératures, savoirs et arts1, spécialiste de la littérature française de la Renaissance et de la philologie humaniste.

" Quelques jours avant de soutenir ma thèse de doctorat, j’ai découvert que Rabelais avait réédité, en 1533, un bref manuel pour apprendre la langue grecque. Cet Alphabet grec donne à lire une devise qu’on sait désormais avoir été celle d’Alcofribas l’éditeur : « à la Bonne Fortune ! » (en grec, bien sûr). La Fortune avait bien fait les choses, en effet : ma thèse portait justement sur Rabelais et les auteurs de l’Antiquité grecque, lus avec tant de curiosité et d’irrévérence par le créateur de Gargantua. Depuis, je continue de hanter les bibliothèques à la recherche des livres lus, édités ou annotés par les humanistes français, de Budé à Montaigne. Rabelais reste une figure tutélaire, incomparable et exemplaire, qui méritait la création de la revue L’Année rabelaisienne (quatre numéros parus). "

  • 1. LISAA – Université Gustave Eiffel

CV

  • 2007 : Agrégé de Lettres classiques
  • 2012 : Docteur en langue et littérature française de l’université Paris-Sorbonne (laboratoire Sens, texte, informatique, histoire)
  • 2012-2013 : Boursier de la Fondation Thiers
  • 2014 : Maître de conférences à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, devenue université Gustave Eiffel en janvier 2020, rattaché à l’équipe du laboratoire Littératures, savoirs et arts
  • 2015 : Prix Georges-Dumézil 2015 de l’Académie française pour Rabelais altérateur « Græciser en François » (Paris, Classiques Garnier, 2014)