Structures Nano- et Micro- Structures du Laboratoire MatéIS – CLyM

Cristal collectif du CNRS
De gauche à droite : Annie Malchère, Bérangère Lesaint, Thierry Douillard.

lauréats

  • Thierry Douillard, ingénieur en microscopie avancée et en science des matériaux - Laboratoire Matériaux : ingénierie et science (MatéIS) - Délégation Rhône Auvergne - Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS)
  • Bérangère Lesaint, responsable préparation d'échantillons pour la microscopie électronique - Laboratoire Matériaux : ingénierie et Science (MatéIS) - Délégation Rhône Auvergne - Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS)
  • Annie Malchère, ingénieure en microscopie électronique spécialisée en microscopie à balayage in situ - Laboratoire Matériaux / ingénierie et science (MatéIS) - Délégation Rhône Auvergne - Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS)

 

Pour répondre aux défis contemporains de l’ingénierie des matériaux avancés tels les matériaux sur mesure, architecturés, bio-inspirés ou encore à gradient de propriétés, l’équipe Structures, Nano- et Micro-Structures (SNMS) s’attache, au sein du laboratoire MatéIS1, à la mise au point de techniques complexes en microscopie afin d’étudier les matériaux aux échelles les plus fines.

Pilier de la plateforme de microscopie du laboratoire lyonnais de recherche en science des matériaux MatéIS (Matériaux : Ingénierie et Science), spécialiste de la caractérisation des microstructures, l’équipe SNMS met ses compétences au service de la communauté scientifique locale. Acteurs de la fédération CLyM (Consortium Lyon Saint-Étienne de Microscopie), coordonnateurs locaux du réseau national de plateformes METSA (Microscopie Électronique en Transmission et Sonde Atomique), les membres de l’équipe gèrent et s’appuient sur un parc d’équipements mutualisés de haut niveau, pour appréhender la structure des matériaux et des multi-matériaux étudiés dans les groupes du laboratoire et au-delà. Grâce à son investissement constant, l’équipe assure ainsi depuis de nombreuses années, l’installation, la maintenance et la formation des utilisateurs aux équipements avancés. Par son expertise et sa complémentarité, elle contribue à faire progresser les connaissances, mais également les méthodes et les outils de caractérisation, en apportant aux chercheurs une action de support et de soutien au quotidien. Son ambition : repousser les limites expérimentales en microscopie électronique pour servir une recherche moderne en science des matériaux.

  • 1. CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/INSA Lyon