Les pulsars ouvrent une nouvelle fenêtre pour l’observation des ondes gravitationnelles

Univers

Dans le cadre d’un réseau mondial dédié à l’observation des pulsars, un consortium européen publie le 29 juin 2023 dans la revue Astronomy and Astrophysics une série de résultats issus de données collectées depuis un quart de siècle, par six des radiotélescopes les plus sensibles au monde. Les données du consortium européen, de même que celles de leurs homologues américain, australien et chinois, contiennent les indices très solides de l'existence d'ondes gravitationnelles, captées dans de très basses fréquences, qui proviendraient de couples de trous noirs supermassifs situés au centre de galaxies en cours de fusion. La participation française à ces travaux est importante, impliquant la contribution de chercheurs de l’Observatoire de Paris - PSL, du CNRS, du CEA, de l’Université d’Orléans et d’Université Paris Cité.

Bibliographie

Ces travaux font l’objet de trois articles publiés simultanément :
▪ "The second data release from the European Pulsar Timing Array — I. The Dataset", Antoniadis et al. (EPTA Collaboration), Astronomy & Astrophysics, 29 juin 2023.

▪ "The second data release from the European Pulsar Timing Array — II. Customised Pulsar Noise Models for Spatially Correlated Gravitational Waves", Antoniadis et al. (EPTA Collaboration), dans la revue Astronomy & Astrophysics, 29 juin 2023.

▪ "The second data release from the European Pulsar Timing Array — III. Search for gravitational wave signals", Antoniadis et al. (EPTA Collaboration), Astronomy & Astrophysics, 29 juin 2023.

Contact

Gilles Theureau
Chercheur de l'Observatoire de Paris - PSL
Ismaël Cognard
Chercheur CNRS
Lucas Guillemot
Chercheur Université d'Orléans
Stanislav Babak
Chercheur CNRS
Frédérique Auffret
Presse Observatoire de Paris
Guilhem Boyer
Attaché de presse CEA
Samira Techer
Assistante presse CNRS