Un composé inhabituel découvert dans La Ronde de nuit de Rembrandt

Chimie

Une équipe internationale associant des scientifiques du Rijksmuseum d’Amsterdam, du CNRS, de l'ESRF, le Synchrotron Européen de Grenoble, de l'Université d'Amsterdam et de l'Université d'Anvers, a découvert un composé rare de plomb (appelé formiate de plomb) dans le célèbre chef-d'œuvre de Rembrandt, La Ronde de nuit. Cette découverte, qui est une première dans l’histoire de l’étude scientifique des peintures, apporte un nouvel éclairage sur les techniques du XVIIe siècle et sur la conservation du tableau. L'étude est publiée dans Angewandte Chemie.

Bibliographie

Lead(II) Formate in Rembrandt’s Night Watch: Detection and Distribution from the Macro- to the Micro-scale
Victor Gonzalez, Ida Fazlic, Marine Cotte, Frederik Vanmeert, Arthur Gestels, Steven De Meyer, Fréderique Broers, Joen Hermans, Annelies van Loon, Koen Janssens, Petria Noble, Katrien Keune
Angewandte Chemie International Edition (2023) - DOI : https://doi.org/10.1002/anie.202216478

 

Contact

Victor Gonzalez
Chercheur CNRS
Marine Cotte
Chercheuse ESRF
Katrien Keune
Responsable des sciences au Rijksmuseum
Koen Janssens
Professeur à l’Université d’Anvers
Delphine Chenevier
Directrice de communication ESRF
Samira Techer
Assistante presse CNRS