26 lauréats CNRS à l’appel ERC Starting 2021

CNRS

Le Conseil européen de la recherche (ERC) vient d'annoncer les lauréats des bourses « Starting » qui financent de manière importante les projets de jeunes chercheurs et chercheuses. Le CNRS est l’institution hôte pour 26 bourses.

En 2021, le Conseil européen de la recherche (ERC) a sélectionné 397 scientifiques en Europe qui ont obtenu une bourse « Starting », pour un montant total de 619 millions d'euros tirés du programme cadre Horizon Europe. Le Conseil avait reçu 4 016 candidatures, soit un taux de succès de 9,9 %.

Ce financement entend soutenir des projets de recherche exploratoire sur une durée maximale de 5 ans et avec un budget de 1.5 million d'euros. Il s’adresse à des scientifiques ayant obtenu leur doctorat il y a 2 à 7 ans. Les bourses « Starting » sont le premier type de financement européen accessible aux jeunes chercheurs et chercheuses, avant les bourses « Consolidator » (jusqu’à 2 millions d’euros et 7 à 12 ans après le doctorat) et « Advanced » (jusqu’à 2,5 millions d’euros, pour les chercheurs confirmés).

Cette année, 43 % des bourses ont été accordées à des chercheuses, la proportion la plus élevée depuis le début du programme Starting. L’ensemble des lauréats sont issus de 22 pays de l’Union Européennes et associés, notamment l'Allemagne (72 projets), la France (53), le Royaume-Uni (46) et les Pays-Bas (44).

Si la France affiche l’un des meilleurs taux de succès à cet appel—avec 15,2 % pour un taux succès moyen de 9,9 %—le pays reste cependant en retard en termes de soumission de projets alors que l’Allemagne - en tête en nombre de lauréats - soumet presque deux fois plus que la France.

Le CNRS quant à lui affirme sa force en termes de capacité de réponse aux candidatures ERC avec un taux de succès de 19,3 %.

L'Europe doit rester « une puissance scientifique »
Mariya Gabriel, commissaire européenne à l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse se félicite « de constater que le Conseil européen de la recherche demeure le fleuron de l’excellence de la recherche » avec cette toute première série de bourses remises dans le cadre du programme Horizon Europe, et a « hâte de découvrir les nouvelles percées et innovations qu’apporteront les nouveaux lauréats ERC, et comment ils inciteront les plus jeunes à suivre leur pas et faire des découvertes pour le bien de la société ».

« Laisser les jeunes talents s'épanouir en Europe pour poursuivre leurs idées les plus innovantes est le meilleur investissement pour notre avenir - notamment avec une concurrence toujours croissante à l'échelle mondiale »,  ajoute Maria Leptin, nouvelle présidente du Conseil européen de la recherche. « Nous devons faire confiance aux jeunes et à leurs idées concernant les domaines importants de demain. Je suis donc ravie de voir ces nouveaux lauréats ERC Starting Grant prêts à innover et à créer leurs propres équipes. Grâce aux bourses ERC, certains d'entre eux reviennent pour faire de la science en Europe. Nous devons continuer à faire en sorte que l'Europe reste une puissance scientifique ».

 

Liste des 26 lauréats Starting hébergés par le CNRS :

● Diane RIVET– ABYSS - Geoazur (CNRS/OCA/IRD/Université Côte d'Azur) (INSU)
Monitoring megathrust faults with abyssal distributed acoustic sensing

● Dorothea VOM BRUCH – ALPaCA - Centre de Physique des Particules de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université) (IN2P3) 
AcceLerated PreCision Tests of Lepton UniversAlity

● HuaSheng SHAO – BOSON - Laboratoire de physique théorique et hautes énergies (CNRS/Sorbonne Université) (INP) 
BOosting the knowledge of the Strong interaction from quarkONium: an advanced simulation framework and beyond

● Christelle FRAISSE – BryoFitEvolution, Ecologie et Paléontologie (CNRS/Université de Lille) (INEE)
Selection efficacy at intraspecific and interspecific scales: insights from haplo-diplontic plants

● Jonathan BARICHIVICH  – CATESLaboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (CNRS/CEA/UVSQ) (INSU) 
Long-term consequences of altered tree growth and physiology in the Earth System

● Antoine VALERA – CereCode – Institut des Neurosciences Cellulaires et Intégratives (CNRS /Université de Strasbourg) (INSB)
Neuronal computations and population dynamics in the Cerebellar Nuclei during motor behaviours

● Yann FICHOU – cofacTauChimie et Biologie des Membranes et des Nanoobjets (CNRS/Institut Polytechnique de Bordeaux/Université de Bordeaux) (INC) 
Cofactors at the core of tau prion behaviour

● Igor FERRIER-BARBUT – CORSAIRLaboratoire Charles Fabry (CNRS/Institut d'Optique Graduate School) (INP) 
Controlled subradiance in atomic arrays

● Karim MAJZOUB– DELV – Institut de génétique moléculaire de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier) (INSB) 
DELta Virus infection in animal and human hosts

Anna HARRISONDryCO2Géosciences Environnement Toulouse (CNRS/CNES/IRD/Université Toulouse Paul-Sabatier) (INSU) 
Mechanisms of gas-driven mineral weathering in a changing climate

Clément CAMPDUOCatalyse, Polymérisation, Procédés et Matériaux (CNRS/Université Claude Bernard/Ecole supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon) (INC)
Atomically Dispersed Heterobimetallic Catalysts for Cooperative C-H Bonds Activation

● Marco ROCCA– E-BoPDroit, religion, entreprise et société (CNRS/Université de Strasbourg) (INSHS)
European Birds of Passage - An Empirical Legal Theory of Temporary Labour Migration in Europe

● Antoine MISSEMER – ETRANHETCentre international de recherche sur l'environnement et le développement (CNRS/CIRAD/École des Ponts ParisTech/AgroParisTech) (INSHS)
Energy Transitions in the History of Economic Thought (19th-20th c.)

● Thomas CHALK– ForCryCentre européen de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement (Aix-Marseille Université/CNRS/IRD/INRAE) (INSU)
Analysing frozen Foraminifera by Cryostage LA-ICPMS: Neogene CO2, patterns, cycles, and climate sensitivity

● François PASSELEGUE– HOPEGeoazur (CNRS/OCA/IRD/Université Côte d'Azur) (INSU) 
HOw Predictable are Earthquakes

 Audrey BIENFAITINDIGOLaboratoire de Physique (CNRS/Ecole Normale Supérieure de Lyon) (INP) 
Developing an inductive spectrometer for electron paramagnetic resonance detection and imaging at the micron scale using superconducting quantum circuits.

Astrid AVELLANLEAPHY  Géosciences environnement Toulouse (CNES/CNRS/IRD/Université Toulouse - Paul Sabatier) (INSU)
Unravelling the behaviour of inorganic (nano)phases in leaves to optimize the foliar delivery of sustainable agrochemicals

Oana GOGA  – MOMENTOUSLaboratoire d'Informatique de Grenoble (CNRS/Université Grenoble Alpes) (INS2I)  
Measuring and Mitigating Risks of AI-driven Information Targeting

● Julia SLIWA  – NEURO-SOCIETY – Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (CNRS/Sorbonne Université/INSERM) (INSB) 
The encoding of social networks in the brain

 Sara MARCATILI PGTI – Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie (CNRS/Université Grenoble Alpes) (IN2P3) 
Prompt Gamma Time Imaging: a new medical- imaging modality for adaptive Particle Therapy

● Marco MINIACI  – POSEIDON – Institut d'électronique de microélectronique et de nanotechnologie (CNRS/Université de Lille/Ecole Centrale de Lille) (INSIS)  
Unconventional principles of underwater wave control in the sub-wavelength regime

Ludovic FAVEREAUSHIFUMI – Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS/Ecole National Supérieure de Chimie de Rennes/Université Rennes 1) (INC)  
SOMO-HOMO Inversion For chiral open-shell pi- conjUgated systeMs

● Anaïs DREAU – SILEQS – Laboratoire Charles Coulomb  (CNRS/Université de Montpellier) (INP) 
Spins Interfaced with Light for Quantum Silicon technologies

● Léonie KOBAN – SOCIALCRAVING – Institut du Cerveau et de la Moelle épinière  (CNRS/Sorbonne Université /INSERM) (INSB) 
Towards a social neuroscience of health- related decision-making

● Tilman GRUNEWALD– TexTOM – Institut Fresnel (CNRS/Aix-Marseille Université/Ecole Centrale de Marseille) (INSIS) 
X-ray texture tomography as a tool to enable, multi- scale, in-situ imaging of the enthesis, a biological hinge between bone and tendon

Morgan DELARUEUnderPressure – Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (CNRS) (INSIS)
Elucidating the phenotypic convergence of proliferation reduction under growth- induced pressure